Collaboration spéciale CJS Mile-End/Outremont Les jeunes bénéficient d'une formation pratique et intensive en entrepreneuriat collectif, dans le but de favoriser la vie de quartier, l’entraide communautaire, et garnir leur CV.

Grâce à la Coopérative Jeunesse de Services (CJS) Mile-End/Outremont, plusieurs jeunes montent leur entreprise coopérative durant l’été et offrent leur service aux résidents de ces deux quartiers, dans le but d’acquérir de l’expérience dans le monde du travail.

Jusqu’au 11 août, la CJS du Mile-End/Outremont accueillera 12 jeunes âgés de 12 à 17 ans au YMCA du Parc.

Ensemble et avec l’appui de leur communauté, ils vont relever le défi de mettre sur pied leur entreprise de type coopératif afin de créer leur propre emploi dans leur localité.

Dotés d’une structure décisionnelle coopérative, les jeunes coopérants se répartissent des tâches et des responsabilités.

Président, trésorière, secrétaire, vice-président, comité marketing-promotion, comité ressources humaines, comité finance… ils se regroupent chaque semaine en conseil d’administration où ils votent les décisions, comme une vraie petite entreprise.

Deux animatrices sont présentes pendant six semaines pour les superviser et leur donner les outils nécessaires. «On ne leur donne pas de directives, nous sommes présentes comme un filet de sauvetage, si jamais ils font une erreur on est là pour rattraper, ils doivent monter eux-mêmes de A à Z leur coopérative de travail», indique Charlotte Bielitzki Sacré, Intervenante Jeunesse.

Les jeunes bénéficient ainsi d’une formation pratique et intensive en entrepreneuriat collectif, dans le but de favoriser la vie de quartier, l’entraide communautaire, et garnir leur CV.

«Leur objectif n’est pas de faire beaucoup d’argent à la fin de l’été, mais plutôt d’apprendre le travail en équipe, l’auto entrepreneuriat. Ils doivent faire de la promotion, faire un plan marketing, gérer leurs propres ressource humaines et leur propre financement», Charlotte Bielitzki Sacré, Intervenante Jeunesse.

Du lundi au vendredi de 9h à 17h, trois jeunes sont présents tous les jours à tour de rôle au sein des bureaux du YMCA du Parc. Ils répondent au téléphone, reçoivent des clients, signent des contrats, comme de vrais entrepreneurs.

Ménage d’appartements, gardiennage, livraison d’épicerie, shooting photo ou encore laver les autos et tondre la pelouse, les jeunes offrent leur expertise aux résidents du Mile-End et d’Outremont en fixant eux-mêmes leur propre prix, selon le travail effectué.

«On veut que ce soit pédagogique et éducatif, et qu’à la fin de l’été ils soient capables de créer un beau CV pour obtenir un premier travail par la suite», commente Mme Bielitzki Sacré.

D’ailleurs, à la fin de l’été le Carrefour Jeunesse-Emploi Centre sud/Plateau Mont-Royal proposera aux jeunes de les aider à créer un CV avec toutes les expertises qu’ils auront acquises au cours de cette expérience.

Les deux animatrices écriront également des lettres de référence personnalisées à ceux qui en auront besoin pour leurs futurs emplois.

Le projet CJS

Le projet CJS est une initiative nationale de la Fabrique Entrepreneuriale et existe au Québec depuis 1988.

La mise sur pied des CJS est possible grâce à l’appui du mouvement coopératif et de ses nombreux partenaires nationaux, régionaux et locaux, comme dans ce cas le YMCA du Parc, la maison des jeunes d’Outremont, le fonds étudiant II, l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, la table de concertation Jeunesse Outremont-Ville Mont Royale et le Carrefour Jeunesse-Emploi Centre sud/Plateau Mont-Royal.

Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec II assume les salaires de plus de 140 animateurs des CJS ainsi qu’une part très importante du volet formation des animateurs.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!