Archives Éric Martel, ici en présence de sa coinjointe, réparait une rampe mobile au pavillon Édouard-Montpetit de l’UdeM lors de l’accident qui lui a coûté la vie

Six mois après qu’un travailleur de l’entreprise Ascenseurs Viau ait perdu la vie des suites d’un accident de travail dans un escalier roulant à l’Université de Montréal, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rendra demain les conclusions de son rapport d’enquête sur l’incident.

Éric Martel, 27 ans, réparait une rampe mobile du pavillon Roger-Gaudry, situé sur le boulevard Edouard-Montpetit, lorsque l’accident est survenu.

Le travailleurs aurait alors effectué une manœuvre qui lui aurait fait perdre son bras. Dans un état critique, il avait été conduit à l’hôpital, où son décès avait été constaté le jour même, le 19  février 2016.

Selon la CNESST, présente sur les lieux à la suite de l’incident, Éric Martel procédait à l’inspection visuelle des pièces mécaniques qui font avancer la rampe mobile au moment de l’incident. Il aurait retiré le protecteur grillagé alors que la rampe était toujours en mouvement.

En 2014, 694 lésions et un décès reliés aux accidents de travail par des pièces en mouvement ont été recensés au Québec par la CNESST.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!