Le compte de taxes des propriétaires fonciers Outremontais ne subira pas d’augmentation pour la prochaine année, du moins en qui a trait à la portion de l’arrondissement. Le budget d’Outremont pour l’année 2017 sera amputé de près du quart par rapport à l’année précédente, passant d’environ 19 M $ à un peu plus de 14 M$.

«Il n’y aura pas d’augmentation des taxes, c’est le statu quo comme l’an dernier», a confirmé André Brideau, directeur des travaux publics à l’arrondissement Outremont, en l’absence du directeur d’arrondissement par intérim Michel Allen. «Les élus, de consensus, voulaient s’assurer que les services directs aux citoyens ne seraient pas touchés».

Pour les résidents propriétaires, il s’agit là d’une bonne nouvelle à portée limitée puisque cette part ne représente qu’un infime 5% de la facture totale. Les 95% restants étant de juridiction de la ville-centre, les citoyens auront l’heure juste lorsque celle-ci annoncera le pourcentage définitif des taxes municipales pour chaque arrondissement.

4 M$ de moins sur 10 ans
Les impacts de la Réforme du financement des arrondissements appliquée depuis 2015 par l’administration municipale se font sentir sur le prochain budget de fonctionnement, voté par les élus à la séance extraordinaire du conseil le 4 octobre.

Selon les paramètres du nouveau modèle de financement, certains arrondissements voient une baisse de leurs transferts provenant du corporatif, alors que pour d’autres, les transferts augmentent. Dans le cas d’Outremont, on parle d’une diminution de 400 500$ par année sur 10 ans, pour un grand total de 4 M$.

Regroupements de services
Les deux tiers de l’enveloppe budgétaire de l’arrondissement proviendront de la dotation de la ville-centre. Celle-ci a par ailleurs subi un ajustement à la baisse d’environ 4 M$, passant de 13 M$ en 2016 à 9 M$ en 2017.

Les regroupements de services expliquent les sommes retranchées. Principalement dans les travaux publics, où on observe une diminution de près de la moitié des dépenses en comparaison avec l’an dernier. En effet, plusieurs activités ont été transférées à la ville-centre depuis 2015, dont la gestion des stationnements et des revenus de permis de construction. Le matériel roulant et les contrats de déneigement seront désormais du ressort de Montréal en 2017.

«Les travaux continuent d’être effectués par l’arrondissement, même si les budgets sont transférés», a commenté André Brideau, soulignant que ces changements ont des conséquences majeures sur le budget de fonctionnement.

L’arrondissement a affecté un surplus de 750 000$ pour l’équilibre budgétaire. La date planifiée de dépôt pour approbation au comité exécutif du budget 2017 de la Ville est le 30 novembre 2016.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!