Les travaux pour l’aménagement de la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM) iront bientôt de l’avant. Un contrat de 200 000$ pour la phase 1 des travaux d’aménagement de ce nouvel espace culturel vient tout juste d’être accordé par l’arrondissement, dépense provenant du projet de legs du 375e anniversaire de Montréal.

La résolution a été adoptée lors de la séance du conseil du 3 octobre.

Le bâtiment situé au 30-32 avenue Saint-Just sera réhabilité pour accueillir le nouveau centre dédié aux arts de la marionnette à Montréal.

À ce projet d’une valeur totale de 3 M$, la Ville de Montréal a accordé un financement de 1 M$.

La somme provient de l’enveloppe budgétaire de 15 M$ consacrée à des réalisations au sein de chacun des arrondissements dans le cadre des legs du 375e anniversaire de Montréal.

Phases
«La subvention nous permet d’entamer la phase 1 du projet, qui compte deux phases», observe André Brideau, directeur des travaux publics à l’arrondissement Outremont. Des travaux de démantèlement, d’excavation, de nettoyage et de toiture seront alors effectués.

Les 2 M$ restants seront financés par des partenaires publics et privés. «Une demande de financement a été faite en février 2016 au ministère du Patrimoine canadien.

Quant au volet provincial, une troisième subvention sera déposée en novembre au ministère de la Culture et des Communications», souligne M. Brideau.

Une campagne de financement publique sera également organisée pour compléter le financement de la phase 2 du projet, dont la fin des travaux est prévue pour octobre 2017.

Pour l’organisme Casteliers, implanté dans Outremont, l’amorce des travaux de la phase 1 est une excellente nouvelle. «Nous sommes très heureux. Casteliers travaille à ce projet depuis plus de trois ans avec l’AQM (l’Association québécoise des marionnettistes), l’autre porteur de ce dossier», commente Louise Lapointe, directrice artistique de l’organisme.

Elle rappelle que la MIAM sera le seul centre des arts voué à la marionnette au Canada. Lieu de création, de perfectionnement et de rencontres entre les artistes d’ici et d’ailleurs. «C’est un rêve pour le milieu de la marionnette depuis plus de 20 ans. Nous sommes enchantés que les travaux débutent cet automne et sommes prêts pour l’ouverture à l’automne prochain», a indiqué Mme Lapointe.

Au cœur de l’Îlot Saint-Viateur, la MIAM est destinée à être un des pôles culturels de l’arrondissement. Atelier outillé pour la fabrication de marionnettes, centre de référence et lieu de résidence pour les artistes, elle se trouvera à proximité du Théâtre Outremont, de la Galerie d’Art d’Outremont, de la bibliothèque Robert-Bourassa et des écoles du quartier.

La MIAM viendra combler un besoin maintes fois exprimé par le milieu professionnel de la marionnette au Québec, qui souhaite la création d’un centre voué à la discipline à Montréal depuis plus de 25 ans.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!