(Photo: Gracieuseté Ville de Mont-Royal - Nathalie Guimond) Le premier gala organisé par VMR a récompensé des résidents méritants dans quatre catégories.

Le propriétaire d’un garage certifié écologique, la jeune fondatrice d’un organisme caritatif, une cuisinière philanthrope, un fleuriste de longue date ainsi que des commerçants spécialisés en pizza, ce sont là les cinq Grands Monterois dont l’engagement au sein de la communauté a été récompensé.

Jean Duchesneau, Maya Chammas, Katrine Paradis, John Lewis ainsi que Daniel Noiseux et Carole Ann Auger ont reçu des Prix du mérite dans le cadre de la première soirée de gala à l’hôtel de ville, sur l’avenue Roosevelt. Les candidats avaient été mis en nomination par le public durant l’été dans quatre catégories.

«On veut redonner un sentiment d’appartenance aux gens de Mont-Royal. Le gala s’inscrit dans cette idée. On veut que ça devienne chaque année le moment important où les gens de la communauté se rassemblent pour souligner le travail exceptionnel de certains de nos résidents», a déclaré Philippe Roy, maire de VMR, rencontré avant la soirée de jeudi.

Lauréats
Katrine Paradis, qui présente chaque semaine ses recettes sans gluten et sans produits laitiers dans L’Express d’Outremont/de Ville de Mont-Royal, a reçu une distinction dans la catégorie Rayonnement. Cette pâtissière a organisé des kiosques annuels de limonade depuis 2001 dont tous les profits sont versés à la Fondation du CHU Sainte-Justine.

«Ce prix me touche beaucoup, car il représente des souvenirs magiques de toute la petite enfance de mes filles, du temps où j’étais à la maison et où j’ai eu la chance de monter le projet du kiosque de limonade avec les enfants du quartier», explique-t-elle.

Mme Paradis a été bien étonnée de recevoir le prix. «J’étais touchée, honorée et heureuse. Je suis aussi contente que mes filles aient pu partager ce moment avec moi et je souhaite leur avoir transmis le goût de la philanthropie.»

Parmi les autres gagnants, on retrouve Maya Chammas qui a reçu le prix Relève pour les moins de 25 ans. Elle a notamment mis sur pied son propre organisme de charité Bouger pour guérir (Move for a Cure) afin d’aider à combattre le cancer.

Jean Duchesneau a mérité le trophée Avancement communautaire grâce à son implication auprès de la paroisse ainsi que des enfants handicapés. Propriétaire d’un garage certifié écologique, il s’intéresse aussi aux causes environnementales.

Deux trophées ont été remis dans la catégorie Développement économique. Fleuriste depuis plusieurs décennies, John Lewis a partagé le prix avec les commerçants Daniel Noiseux et Carole Ann Auger qui ont ouvert un resto Pizzaiolle au centre-ville de VMR en 2013.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus