TC MEDIA - FELIX O.J. FOURNIER Les deux plaques commémoratives ont été dévoilées, le 9 novembre, en présence du député de Ville-Marie — Le Sud-Ouest — Île-des-Sœurs, Marc Miller, du petit-fils de l'architecte du théâtre René Charbonneau, Jacques Charbooneau, de la mairesse d'Outremont, Marie Cinq-Mars, et du comédien et vice-président du conseil d'administration du Théâtre Outremont , Gilbert Sicotte.

Le Thêatre Outremont s’est vu remettre, mercredi matin, deux plaques commémoratives qui visent à souligner son importance historique au Canada ainsi que celle de son peintre décorateur Emmanuel Briffa.

Ces deux plaques de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada seront bientôt installées sur les murs extérieurs du théâtre du côté de l’avenue Champagneur.

Le panneau présente le Théâtre Outremont, bâti à la fin des années 1920, comme l’un des premiers cinémas de style Art déco au pays.

La plaque sur l’artiste Emmanuel Briffa rappelle qu’il a réalisé les décors intérieurs de plus de 60 salles de cinéma au Canada, dont celui d’Outremont, des années 1920 jusqu’à l’année de sa mort, en 1955.

Le directeur général et artistique du Théâtre Outremont, Raymond Cloutier, estime que cette reconnaissance par le gouvernement du Canada vient insuffler une énergie supplémentaire dans sa volonté de faire de ce lieu une destination culturelle de premier plan.

«Cela nous convainc de redoubler d’effort en lien avec la ville de Montréal pour amorcer la restauration des œuvres d’Emmanuel Briffa qui ornent l’intérieur de la grande salle, et de compléter les installations déficientes du théâtre dans les zones publiques», soutient-il.

Rappelons que le Théâtre Outremont a été inauguré le 4 octobre 1929 et a fermé ses portes en 1987. La salle a été rénovée et rouverte le 21 mars 2001.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus