Denis Germain/TC Media

Les Carabins de Montréal ont subi une défaite crève-coeur devant leurs éternels rivaux, le Rouge et Or de l’Université Laval, samedi après-midi devant 5100 partisans au CEPSUM de l’Université de Montréal, en finale de la Coupe Dunsmore, emblème suprême du football universitaire québécois. La troupe de Danny Maciocia, qui menait jusqu’à 21 secondes de la fin du match, a été vaincue par la marque de 20-17.

Une passe de Jonathan Breton-Robert à Hugo Richard a terminé la saison des Bleus, qui menaient 17-13 avant le jeu fatidique.

Il s’agissait peut-être de la dernière présence de Danny Maciocia derrière le banc des Carabins, lui qui a reçu de l’intérêt de la part d’équipes de la Ligue Canadienne de Football (LCF).

Quant au Rouge et Or, il poursuivra son périple en demi-finale du championnat canadien, pour l’obtention de la Coupe Uteck. Ils recevront la fin de semaine prochaine les champions ontariens, les Golden Hawks de l’Université Laurier. Ces derniers ont vaincu les Mustangs de l’Université Western par le pointage de 43-40 samedi pour se mériter leur place.

Déroulement de la rencontre
Les revirements ont été la clé du succès des Bleus au premier quart.

Après deux interceptions sans dommage, Junior Luke a récupéré un ballon, causant un troisième revirement consécutif en faveur des Carabins et qui a mené aux premiers points au tableau indicateur.

À 3:33 du premier quart, Félix Ménard-Brière a réussi un placement de 31 verges, question de donner l’avance aux siens. Il récidivera à 0:48, un placement de 35 verges. C’était alors 6-0 Carabins.

Le Rouge et Or a renversé la vapeur au 2e quart, lorsque Hugo Richard a repéré Jonathan Breton-Robert dans la zone des buts à 11:33. Une courte passe de 4 verges.

Une pénalité pour rudesse sur le botteur du Rouge et Or, Dominic Lévesque, qui avait raté son placement, a finalement mené à un placement réussi de 18 verges, portant la marque à 10-6 pour Laval. C’était d’ailleurs toujours le pointage au moment de la mi-temps.

Le troisième quart a débuté difficilement pour les Carabins puisque le Rouge et Or a créé un revirement après un sac du quart sur Samuel Caron, qui s’est blessé sur le jeu. Il a dû être remplacé par Pierre-Luc Varhegyi.

Le botteur Dominic Lévesque a ajouté un point à la marque lorsqu’il a raté son placement de 16 verges, à 13:15.

Félix Ménard-Brière des Carabins a fait de même, à 9:52, en ratant un botté de 38 verges.

Les Bleus n’avaient pas abandonné et ils ont fait lever la foule lorsque Guillaume Paquet a capté une passe de Pierre-Luc Varhegyi, un jeu de 56 verges à 6:48, afin de permettre aux siens de reprendre les devants 14-11.

À 2:12, Dominic Lévesque a réduit l’écart à 14-12 avec un simple, après avoir raté un placement de 29 verges. À la toute fin du troisième quart, Félix Ménard-Brière a réussi un placement de 39 verges pour ajouter à l’avance des Carabins. C’était alors 17-12.

Au quatrième quart, Dominic Lévesque a raté un troisième placement lors de ce match, ajoutant un simple à 13:50. Lévesque a raté un autre placement, un de 45 verges, mais aucun point n’a été marqué puisque Jordan Perrin a sorti le ballon de la zone de buts après le botté.

Le Rouge et Or a menacé la défensive des Carabins jusqu’à la toute fin. À 21 secondes de la fin, Hugo Richard a porté le coup de grâce aux Carabins en captant une passe de Jonathan Breton-Robert.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!