Gracieuseté Les comédiens Emmanuel Bilodeau et Édith Cochrane sont les portes-parole de la campagne de financement des Casteliers, lancée le 8 mars.

En attente de subventions de Québec et d’Ottawa depuis 2016, l’organisme de Casteliers, qui fait la promotion des arts de la marionnette, amorce une campagne de financement pour contribuer à l’aménagement de la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM), à Outremont. Le public est invité à se procurer une brique ou du mortier.

D’ici la fin de l’automne, les Casteliers visent à recueillir 250 000$ afin de compléter les rénovations du 30-32 avenue St-Just. L’organisme compte déjà 195 000$ en promesses de dons provenant notamment d’entreprises.

«On a atteint 75% de notre objectif et on espère que ça va continuer comme ça», indique la directrice artistique et codirectrice générale des Casteliers, Louise Lapointe.

La population peut acheter un des quatre types de briques symboliques, qui vont d’argile à or. Les montants s’échelonnent de 250$, pour la brique en argile, à 5000$, pour celle en or.

«La structure même de l’édifice est tout en brique. On trouvait donc que c’était une belle représentation pour bâtir une maison», explique Mme Lapointe.

Chacun des donateurs aura son nom inscrit sur un mur en brique à l’intérieur de la future maison. Le public pourra aussi faire des dons plus modestes à partir de 1$ avec l’achat de mortier symbolique.

Pendant ce temps, la MIAM attend une réponse prochaine de Patrimoine Canada pour leur demande de subvention et une rencontre est bientôt prévue avec le ministère québécois de la Culture, mentionne Mme Lapointe.

Portes-paroles

Cette collecte de dons a pour têtes d’affiche deux personnalités d’Outremont, l’humoriste Emmanuel Bilodeau et Édith Cochrane, animatrice à l’émission Les enfants de la télé, à ICI Radio-Canada.

«On cherchait des gens qui sauraient bien promouvoir avec une image sympathique, de talent et de chaleur humaine. Ce choix s’est donc imposé tout de suite», soutient Mme Lapointe.

Leur intérêt pour le théâtre et les arts a motivé les deux artistes à être porte-parole de la campagne de financement, mentionne la directrice des Casteliers.

Étant à l’extérieur du pays cette semaine, Emmanuel Bilodeau et Édith Cochrane n’ont pu accorder d’entrevue.

MIAM en bref

La maison internationale des arts de la marionnette (MIAM) sera à la fois un atelier de fabrication de marionnettes, un studio de création, un lieu de formation professionnelle avec centre documentaire et espaces de bureaux. La future maison pourra aussi accueillir en résidence des artistes nationaux et internationaux. Projet évalué à 3M$, la MIAM deviendra le premier centre dédié aux arts de la marionnette au Canada.

Montant par catégorie de brique

Argile:250$

Bois:1 000$

Velours: 2 500$

Or:5 000$

Infos:casteliers.ca/miam/

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!