Gracieuseté Emmenez-moi, La mamma et J’me voyais déjà sont quelques-unes des chansons du répertoire de Charles Aznavour que Fabiola Toupin interprètera au petit Outremont.

Fabiola Toupin se souvient de son passage au petit Outremont comme d’«une soirée magique». Elle avait alors présenté le spectacle La Bohème – Fabiola chante Aznavour en octobre. Alors qu’elle s’apprête à y retourner, elle parle de son amour pour les textes et les mélodies de l’auteur-compositeur-interprète d’origine arménienne.

D’emblée, la jeune femme souligne la place spéciale que prend Aznavour dans son répertoire. «Il a toujours été présent, mais j’avais envie de plonger encore davantage dans son univers. Et franchement, j’ai fait des découvertes extraordinaires», souligne Fabiola Toupin.

C’est le cas de sa chanson coup de cœur, Les filles de Trois-Rivières, écrite en collaboration avec Pierre Roche et chantée par Monique Leyrac.

«J’ai un fort sentiment d’appartenance à ma région et j’ai toujours aimé dire les raisons pour lesquelles je me suis ancrée à Trois-Rivières. Je suis tombée sur cette chanson que peu connaissent et je l’ai intégrée au spectacle. Elle me permet de faire un beau clin d’œil et de parler un peu de moi», raconte Fabiola.

«Répertoire béton»   

La chanteuse, accompagnée au piano ou à la guitare, porte les compositions de ce grand de la chanson française. Entre les titres plus connus et «des détours vers des petits bijoux de chansons qui le sont moins», elle a trouvé un juste équilibre.

«Je suis très contente de la réaction du public d’une fois à l’autre. Les gens voyagent avec moi dans le choix des pièces», observe l’interprète. Elle confie arriver sur scène avec un «répertoire béton».

Amoureuse de la plume d’Aznavour autant que de sa façon de les mettre en musique, Fabiola se fait un cadeau en leur prêtant.

L’amour qu’il a pour les mots. Chacun est choisi avec Charles Aznavour. Pour lui, écrire est vraiment un métier. Il est un grand artisan de la chanson et il maîtrise l’art de l’écriture avec beaucoup de finesse», explique-t-elle.

Après plus d’un an et demi de tournée, elle est au stade où tout est parfaitement rodé et où elle profite pleinement du moment présent.

«Je peux prendre des petits sentiers de traverse pour m’amuser, parce que je sais sur quel chemin je dois retomber», image Fabiola Toupin. Elle souligne en terminant avoir hâte de retrouver le public et l’atmosphère du petit Outremont, le 16 mai.

Plus d’infos sur

theatreoutremont.ca ou 514 495-9944

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!