Gracieuseté Les sœurs Marie-Pier et Sophie Lacroix qui avaient remporté la finale québécoise d'Expo-sciences avec leur invention,en étaient à leur troisième participation à la finale canadienne.

Le dispositif d’alarme signalant l’oubli d’un enfant dans la voiture, inventé par deux sœurs de Ville de Mont-Royal, a terminé au troisième rang de la finale canadienne d’Expo-sciences, en fin de semaine, à Régina en Saskatchewan.

Les jumelles Marie-Pier et Sophie Lacroix ont décroché la médaille de bronze pour leur dispositif d’alerte dans la catégorie «intermédiaire» dans laquelle prenaient part environ 200 participants.

«Après avoir fait notre présentation, les juges aimaient l’idée, mais surtout comment on avait résolu un problème», mentionne Sophie.

Leur projet scientifique «Attention, bébé à bord!» consiste à un appareil qui utilise le poids du conducteur et du bambin pour détecter si ce dernier est seul à l’intérieur de l’auto.

Comment ça marche?
Les adolescentes de 15 ans ont confectionné un dispositif relié à deux coussins, soit un pour le conducteur et l’autre pour le siège de bébé, dans lesquels sont insérés des boutons poussoirs, qu’on retrouve par exemple sur certains stylos pour faire sortir la bille. Ces deux coussins sont reliés par des fils conducteurs qui eux sont rattachés à un signal d’alarme et un microcontrôleur, le cerveau du dispositif.

Si après 15 secondes d’absence du parent, le bébé est toujours à l’intérieur de la voiture, l’alarme se met à sonner grâce aux boutons poussoirs qui détectent la présence du bambin.

Les Monteroises de 15 ans souhaitent améliorer leur invention afin de le commercialiser un jour.

«Les gens étaient impressionnés et emballés par notre projet. On s’est fait dire comme quoi on devait vraiment commercialiser notre idée», témoigne Marie-Pier.

Les deux élèves de l’école secondaire Pierre-Laporte sont de plus reparties avec une bourse d’admission de 1000$ pour l’Université de Western à London en Ontario.

Les deux sœurs faisaient partie d’une délégation de 40 jeunes du Québec. Les sœurs Lacroix en étaient à leur troisième participation à la finale canadienne d’Expo-sciences. En 2015, elles ont réussi à mettre la main sur une médaille d’argent pour une recherche sur la maladie de Lyme.

500
Le nombre total de participants à la finale canadienne d’Expo-sciences dans les différents niveaux à Régina en Saskatchewan, du 14 au 20 mai.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!