TC Media - Patrick Sicotte Roland Smith est l’homme derrière la programmation du festival Les films de ma vie.

Un mois de films et quarante-sept œuvres projetées au total à raison de trois séances par jour; les cinéphiles d’Outremont en verront de toutes les couleurs sur grand écran tout au long du mois d’août.

Roland Smith, figure de proue du cinéma d’auteur au Québec, a réuni quelques-uns de ses coups de cœur pour un nouveau rendez-vous au Théâtre Outremont, Les films de ma vie. La programmation de l’événement comprend plusieurs classiques et des versions originales avec sous-titres français présentées pour la première fois à Montréal.

À la demande de Raymond Cloutier, directeur général et artistique du Théâtre Outremont, M. Smith a accepté le mandat de programmer 27 jours de films. L’homme – qui a «mis au monde la notion de cinéma de répertoire» comme le rappelle M. Cloutier dans le programme du festival – fut «l’âme du cinéma Outremont en 70 et 80».

Rétrospective

De Citizen Kane à Orange mécanique, en passant par Manhattan, Un zoo la nuit, Métropolis, La version complète avec sous-titres français et Force Majeure en clôture, Les films de ma vie propose une fascinante rétrospective cinématographique.

«L’intention est de faire découvrir des films d’hier aux jeunes et aussi que les gens qui ont vu ces films à l’époque retrouvent des souvenirs en les visionnant de nouveau. Il ne faut pas dire que ce sont des « vieux films », car ils n’ont pas vieilli. Pour moi, ils sont tous encore très actuels», observe Roland Smith.

Ancien métier

Sélectionnant les œuvres en fonction de leur valeur artistique, humaine et politique, il a concocté un imposant programme de 47 films alliant une majorité de titres des années 60, 70 et 80, en plus de quelques productions plus récentes. Parmi lesquelles Le Jardinier, un documentaire de Sébastien Chabot dont M. Smith se charge de la distribution.

«Le cinéma a été ma seule occupation pendant toute ma vie. Je suis aujourd’hui distributeur de films. Or, quand Raymond m’a contacté et qu’on s’est rencontré, mon ancien métier de programmateur est revenu sur-le-champ», lance-t-il en souriant.

Roland Smith a dirigé la programmation des premières salles de cinéma de répertoire au Québec, dont le Verdi et ici à l’Outremont, où il a de précieux souvenirs de son passage de 1971 à 1987.

«J’y ai administré et programmé 500 films par année pendant 17 ans. Je voyais les gens tous les jours et je les accompagnais aux salles», se souvient-il.

Le festival Les films de ma vie se tiendra au Théâtre Outremont du 3 août au 3 septembre. Informations: theatreoutremont.ca, 514 495-9944. 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!