Gracieuseté Agathe Plez ressort de son expérience d'ambassadrice jeunesse avec plusieurs idées en tête pour faire rayonner Montréal.

Mandatée pour donner une voix aux jeunes de l’arrondissement, Agathe Plez dresse un bilan positif de son expérience à titre d’ambassadrice d’Outremont.

Au cours des derniers mois, elle a mené deux consultations auprès des 12-30 ans du quartier pour recueillir leurs idées sur l’avenir de Montréal et a participé à un grand sommet jeunesse en mai.

«J’ai appris à présenter mes idées et défendre celles des autres. Ce que je retiens aussi, c’est le travail d’équipe», expose-t-elle.

Cette démarche s’inscrivait dans le cadre du projet #Jeunesse375MTL qui vise à imaginer la métropole d’ici son 400e anniversaire. Agathe était parmi les 19 ambassadeurs sélectionnés par Concertation Montréal et le Forum jeunesse de l’île de Montréal.

Lorsqu’elle a sondé les jeunes de l’arrondissement, le besoin d’avoir un lieu de rencontre à Outremont revenait souvent parmi les commentaires.

«Ils voulaient d’autres endroits pour se rassembler entre eux sans devoir, par exemple, aller au cinéma et payer pour entrer», expose l’étudiante au Collège Jean-Eudes.

Du côté des aspects positifs, les répondants ont évoqué la grande présence de verdure et de parcs dans l’arrondissement.

Zéro déchet

Son expérience comme ambassadrice l’a aussi amené au Maroc où elle a pu observer les initiatives du pays en matière d’environnement.

L’intégration des panneaux solaires et l’élimination des sacs de plastique dans cette région de l’Afrique du Nord ont notamment intéressé l’Outremontaise.

«Avec les achats de souvenirs, ils donnaient des sacs en tissus. Je trouvais ça bien parce qu’à Montréal, nous ne sommes pas encore rendus là», souligne Agathe Plez qui s’implique aussi auprès d’Oxfam.

Bannir les sacs en plastique apparaît d’ailleurs dans le rapport récemment publié par le Forum jeunesse de l’île de Montréal. Le document, remis à la Ville, présente les 25 rêves des jeunes rencontrés par les ambassadeurs. Leurs idées se veulent une feuille de route pour deux prochaines décennies.

Selon Agathe, Montréal devrait mettre en tête de liste la promotion du zéro déchet.

Sécurité le soir

Favoriser une vie nocturne sécuritaire demeure aussi un élément important pour l’adolescente.

«Beaucoup de jeunes font des activités le soir. C’est déjà bien encadré, mais il faudrait mieux éclairer les rues parce que parfois ça peut empêcher des personnes de sortir», fait-elle valoir.

Si le rapport n’est qu’à titre indicatif, la Ville de Montréal a promis qu’il s’en inspirera pour ses prochaines actions. Le maire Denis Coderre estime même que ce rapport est une «occasion unique de bonifier les actions déjà entreprises en créant des ponts entre les jeunes pour construire le Montréal de demain».

Le document vient en quelque sorte boucler le projet #Jeunesse375MTL.

#Jeunesse375MTL en chiffres

19 ambassadeurs

45 consultations

668 questionnaires remplis

447 participants lors du sommet jeunesse

Quelques idées

  • Installer des tramways sur les grandes artères
  • Instaurer un conseil LGBTQ+ à la Ville de Montréal et un Sommet annuel
  • Construire des trottoirs chauffants à l’énergie solaire
  • Construire un grand skate parc par arrondissement.
  • Développer une application favorisant le covoiturage urbain
  • Transports gratuits pour les étudiants et les personnes défavorisées
  • Stations Bixi sur l’ensemble de l’île et des pistes cyclables quatre saisons et éclairées
  • Développer une plateforme de communication numérique sur la vie nocturne et encourager les activités sportives et culturelles nocturnes
  • Organiser de nouveau une exposition universelle à l’image d’Expo 67
  • Faire revenir les Expos et accueillir des compétitions majeures comme les Jeux olympiques ou la Coupe du monde de soccer

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!