TC Media – Patrick Sicotte Outremont fait bonne figure en matière de recyclage.

Les Outremontais sont parmi les champions du compostage et de la récupération, révèle le portrait 2016 des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal.

Outremont est l’arrondissement qui, avec L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, composte le plus.  Le taux de récupération des matières organiques y dépasse la moyenne montréalaise s’élevant à 20%.

L’an dernier, 1289 tonnes de résidus alimentaires ont été récoltées dans Outremont. C’est toutefois environ 200 tonnes de moins qu’en 2015.

Le bac brun a fait son apparition dans l’arrondissement en 2012. Quelque 3180 foyers sont aujourd’hui desservis par la collecte des résidus alimentaires, ce qui représente plus de 50% des portes situées dans des bâtiments comportant huit logements et moins.

L’arrondissement estime que ses tournées d’information à domicile et la vérification des bacs pour encourager les bonnes pratiques de compostage expliquent la bonne performance de ses résidents.

Moins de déchets

L’arrivée de ce service se reflète sur le plan des ordures ménagères. La quantité de déchets ramassés a diminué de 27 kilos en l’espace de quatre ans à Outremont.

La situation est d’ailleurs similaire sur toute l’île de Montréal avec une baisse d’une dizaine de points par rapport à 2012.

Selon le maire de la métropole, Denis Coderre, ces résultats s’expliquent notamment par la mise en place de la Stratégie montréalaise d’implantation de la collecte des résidus alimentaires 2015-2019.

«Les quantités de matières organiques collectées n’ont cessé d’augmenter avec l’ajout de nouveaux logements desservis. Au total, ce sont plus de 373 000 logements dans 19 arrondissements et 12 villes liées qui ont accès à la collecte des matières organiques», soutient-il par voie de communiqué.

Améliorations possibles

Si le compostage gagne du terrain, les matières recyclables en perdent un peu dans l’arrondissement. Le nombre de kilos recyclés par personne est passé de 109 à 93 entre 2012 et 2016. Mais Outremont fait tout de même bonne figure en comparaison aux autres arrondissements, avec un taux de récupération de 65%, surpassant de cinq points la moyenne de l’agglomération.

La mairesse Marie Cinq-Mars se réjouit des résultats.

«Pour les collectes de matières recyclables et organiques, Outremont se classe parmi les arrondissements les plus performants, mais il faut continuer dans la même voie pour améliorer le bilan au cours des prochaines années», mentionne-t-elle.

Mme Cinq-Mars parle notamment de travailler sur la collecte de résidus de construction, de rénovation et de démolition résidentielles et des encombrants.

Dans ce domaine, Outremont se retrouve en queue de peloton avec un taux de récupération en bas de la moyenne montréalaise qui est de 69%.

L’administration souhaite maintenir les inspections lors des jours de collecte et la sensibilisation auprès des citoyens afin d’encourager le recyclage de ces résidus.

Rappelons que l’arrondissement n’a aucun écocentre sur son territoire.

Matières résiduelles à Outremont

Recyclables: 2329 tonnes – Taux de récupération: 65%

Organiques:1289 tonnes – Taux de récupération: 28%

Résidus de construction: 1450 tonnes – Taux de récupération:51%

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!