Gracieuseté Le bac brun a fait son arrivée à Ville de Mont-Royal en 2014.

Le compostage gagne en popularité à Ville de Mont-Royal. L’intérêt pourrait aller encore en croissance alors que tout le territoire bénéficie maintenant de bacs brun.

Le portrait 2016 des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal révèle que les Monterois ont récolté 3126 tonnes de résidus alimentaires, une hausse de 43% par rapport à 2012.

L’implantation du bac brun a débuté en 2014 avec un projet-pilote et s’est progressivement étendue sur l’ensemble des quartiers. Mais auparavant, les Monterois pouvaient mettre leurs restants de tables dans leur bac destiné aux résidus verts seulement durant la période estivale.

«Clairement, nos citoyens embarquent. Maintenant, 100% de la ville est couverte. Selon moi, ça ne peut que s’améliorer dans les prochaines années», commente le maire de VMR, Philippe Roy.

Le secteur ouest est desservi par la collecte des résidus alimentaires depuis le début de l’année. D’ici la fin de 2017, tous les résidents devraient avoir un bac brun. À l’heure actuelle, environ 1583 portes en ont un.

Au-dessus de la moyenne

En comparaison aux autres villes liées et arrondissements de Montréal, VMR fait bonne figure. La municipalité se classe au cinquième rang pour la récupération de matières organiques avec 51%. La moyenne montréalaise se situe à 20%.

Concernant les matières recyclables, le taux de récupération se situe à 67%, classant Ville de Mont-Royal au sixième rang dans l’agglomération et sept points au-dessus de la moyenne.

Toutefois, en termes de collecte de débris de construction, la ville tire un peu de la patte en comparaison aux autres secteurs de la métropole.

«Il va falloir savoir pourquoi on n’arrive pas à suivre la moyenne de l’agglomération. S’il faut, on va mettre en place des nouvelles façons pour permettre aux citoyens de mieux disposer de ces déchets», indique M. Roy.

VMR ne compte aucun écocentre sur son territoire. Le plus proche est situé dans Côte-des-Neiges. Le taux de récupération pour ces débris est de 60% contre 69% pour l’ensemble de la métropole.

La Ville prévoit faire des campagnes de sensibilisation et d’informations pour amener les citoyens à recycler davantage.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!