Gracieuseté Un montant de 2000$ a été remis à quatorze jeunes de l'école secondaire Mont-Royal pour leur travail contre l'homophobie.

Le groupe québécois Simple Plan a reconnu le travail de 14 jeunes de l’école secondaire Mont-Royal pour leur lutte contre l’homophobie.

La fondation du band pop rock leur a remis le Prix Gris, assorti d’une bourse de 2000$, qui vise à récompenser les initiatives  d’écoles primaires et secondaires du Québec pour démystifier l’homosexualité.

«La semaine contre l’homophobie que vous avez organisée n’a sûrement pas laissé votre école indifférente. Pas moins de 1000 élèves ont été touchés de près ou de loin par vos actions», soutient dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le chanteur  et guitariste Sébastien Lefebvre, accompagné des trois autres membres de la formation musicale.

Aux couleurs de l’arc-en-ciel

Les élèves derrière ce projet de sensibilisation, mené au cours de l’année scolaire 2016-2017, avaient été choisis  comme «jeunes-entraidants», un programme où les adolescents sont appelés à venir en aide à leurs pairs qui vivent des moments difficiles.

Ils ont abordé divers thèmes tels que la santé mentale et la persévérance scolaire, mais ont principalement voulu s’impliquer dans la lutte contre l’homophobie.

«Ce qui les intéressait était de travailler sur l’inclusion et l’ouverture aux autres, explique l’une des accompagnatrices du projet, Marie-Line Tremblay, psychoéducatrice à l’école. Les jeunes ont aussi appris au cours de ce processus. Ils ne savaient pas au départ ce qu’était une personne queer.»

Tout au long du mois mai, ils ont organisé différentes activités à l’intérieur de l’école pour appuyer la communauté LGBTQ. Parmi celles-ci, ils ont invité les élèves à porter un t-shirt aux couleurs du drapeau arc-en-ciel de la fierté gaie. Ils ont de plus tenu un quizz sur des personnalités inspirantes ouvertement homosexuelles auquel ont pris part environ 75 jeunes.

Le groupe a aussi vendu pour quelques centaines de dollars de gâteaux au profit de Gris-Montréal, un organisme qui a pour mission de favoriser une meilleure compréhension de la réalité gaie, lesbienne et bisexuelle.

Longévité et diversité

Le groupe de Mont-Royal s’est démarqué des autres candidatures du concours en raison de la durée de leur engagement et des diverses origines ethniques de leurs membres.

«C’était nouveau par rapport à ce qu’on peut voir habituellement. Le groupe était moins homogène. Il y avait aussi autant de filles que de garçons impliqués dans le projet, ce qui est rare», évoque Andréa Kpenou, chargée des communications chez Gris-Montréal.

Selon Mme Tremblay, les jeunes ont envie de réaliser d’autres activités en vue de sensibiliser leurs camarades à la cause LGBTQ. Le montant de 2000$ pourra notamment servir à l’achat de matériel pour un éventuel local du comité des jeunes-entraidants.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!