Gracieuseté François Longpré, propriétaire des Touilleurs.

L’entreprise Les Touilleurs, située sur l’avenue Laurier Ouest, fêtera bientôt leur 15 ans. Plus qu’un magasin d’ustensiles, les fondateurs ont misé sur le partage d’expériences culinaires dans la cuisine qui est un «terrain de jeu extraordinaire».

Une histoire d’amour. Voilà l’origine de l’entreprise Les Touilleurs, née en 2002. La vie a mis Sylvain Côté, alors informaticien, sur le chemin du comédien François Longpré. «Nous avions le goût de faire autre chose, ensemble, et on s’est lancé dans la cuisine qui est un terrain de jeu extraordinaire pour nous», lance M. Longpré.

Les deux hommes sont alors partis en voyage, afin de trouver l’inspiration en observant ce qu’il se faisait ailleurs, de Paris à New York en passant par Boston. «C’est en revenant à Montréal qu’on a finalement remarqué que peu de monde se spécialisait dans l’outillage haut de gamme», dit l’entrepreneur.

Leur mantra? La qualité, avant tout. Ils ont ouvert un premier magasin en 2002, pour en doubler la superficie deux ans plus tard. «L’idée était d’être plus qu’une boutique, nous voulions offrir des cours de cuisine. L’agrandissement nous a permis d’organiser des ateliers culinaires à même le magasin», ajoute-t-il.

Si François Longpré est heureux de fêter le 15e anniversaire d’un projet synonyme de succès, il ne pourra partager ce moment avec son conjoint. «Sylvain est décédé d’un cancer il y a deux ans. Ça a été la descente aux enfers, car c’était notre projet à nous deux», confie-t-il, reconnaissant envers son équipe qui l’a soutenu. M. Longpré a continué à développer l’entreprise, malgré tout, pour son époux.

Partager

À raison de trois soirs par semaine, la boutique des Touilleurs devient ainsi un lieu de rencontre entre chefs cuisiniers renommés de Montréal et résidents amateurs de gastronomie. Ces ateliers sont composés de 12 participants et d’un chef dans un système basé sur le partage de connaissance. «Les gens y apportent leur vin, peuvent prendre des notes et repartir avec une recette», dit-il.

Ils voient, de bout en bout, la création du plat dans ses moindres détails. «La cuisine est tellement faite de petits gestes, c’est cela qui est important d’enseigner. Certains repartent en se disant  »je ne recouperai plus jamais mes oignons de la même façon »», dit M. Longpré. Des ateliers vin sont aussi régulièrement proposés en collaboration avec le sommelier Guillaume Taddei.

Ce concept a tellement plu que le couple en a fait une émission de télévision sur ARTV, de 2010 à 2012. «C’était une expérience incroyable, cela a d’ailleurs permis à Sylvain de faire de la télévision pour la première fois de sa vie», dévoile-t-il.

Leurs aventures ne se sont pas arrêtées là, puisque le duo a par la suite publié un livre, Les Touilleurs: techniques gourmandes en 2012, qui a aussi connu un franc succès.

Ils ont également mis en place, avec la collaboration d’une agence, des voyages de découverte gastronomique depuis 2008. Du Pays basque à la Bretagne, les participants visitent des lieux historiques, suivent des cours de cuisine avec des chefs renommés et mangent dans des restaurants gastronomiques.

Le 16 octobre, M. Longpré célébrera les 15 ans de son entreprise et invitera 15 chefs pour une soirée au bénéfice de la Guilde du pain d’épices. Depuis 2007, l’entreprise appuie la cause de Dre Louise Mathieu-Mills, fondatrice de cet organisme de bienfaisance voué à l’éducation des enfants, leur ouverture sur le monde et l’estime de soi.

Produits locaux

Au sein de la boutique, les Touilleurs disposent d’un espace réservé à l’achat de produits québécois. Dans ce qu’ils ont appelé leur garde-manger local, des produits du terroir sont disponibles au même titre que les ustensiles vendus dans le magasin.

Une librairie constituée d’ouvrages de cuisine est également aménagée.

Depuis 2016, l’entreprise offre désormais le service d’entretien des couteaux en association avec un professionnel de l’affûtage sur pierre à eau japonaise.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!