TC Media - Archives Raymond Cloutier est fier d'avoir contribué à la relance du Théâtre Outremont. Il retournera au début décembre à sa vie artistique.

Près de six ans après son arrivée à la tête du Théâtre Outremont, le comédien Raymond Cloutier quitte son poste de directeur général.

«Convenu d’un commun accord», le conseil d’administration de la Corporation du théâtre n’a pas renouvelé son contrat qui prenait fin le 31 décembre.

En entrevue à TC Média, M. Cloutier a toutefois indiqué ne pas connaître les raisons derrière la décision du CA. Il mentionne que, dès le printemps, la possibilité de mettre fin à ses services avait fait l’objet de discussions.

De son côté, le président du conseil, Philippe Sureau, soutient que l’acteur ne répond plus aux besoins du théâtre, alors qu’il doit revoir sa structure organisationnelle. De plus, l’entente de financement avec la Ville de Montréal, qui assure l’entretien du théâtre et des équipements, arrive à échéance.

«On pense qu’un moment donné, il faut peut-être penser différemment les choses. Le Théâtre Outremont est dans une situation financière très serrée et il faut trouver des solutions originales. Nous, on a pensé qu’il faudrait trouver quelqu’un d’autre», affirme-t-il, tout en saluant le travail de M. Cloutier.

Renaissance

Le directeur général part tout de même heureux et fier d’avoir remis sur pied la salle de 800 places de l’avenue Bernard.

«C’est un bateau qui prenait l’eau et là, il est en croisière, pas de luxe, mais c’est un beau voyage. Il se passe de belles choses. Il est apprécié du public et la grille présente maintenant entre 200 et 250 événements», fait valoir M. Cloutier. Selon lui, le défi actuel du théâtre est d’attirer davantage la clientèle âgée de 18 à 35 ans.

Le CA a aussi tenu à remercier le comédien d’avoir permis la renaissance de ce lieu patrimonial. «Nous avons la conviction que l’élan imprimé par le dynamisme de l’équipe qu’il a réunie se poursuivra après son départ», a affirmé M. Sureau.

Origines

Raymond Cloutier croit qu’il s’agit d’une occasion de revenir à la pratique de son art.

«Je ne veux pas passer ma vie à être un administrateur. Je l’ai fait, mais ce n’est pas ma tasse de thé première dans la vie. Je suis plutôt un acteur, un metteur en scène et un écrivain. Donc, retourner à mes origines me fait plaisir», soutient-il.

Sa priorité sera de poursuivre plus activement l’écriture de deux bouquins, notamment un livre sur l’improvisation.

Même si son contrat se terminera officiellement à la fin de l’année, M. Cloutier ne sera plus en poste dès le début décembre. Le conseil d’administration lui a offert de prendre congé pour le mois complet.

Le directeur de l’administration, Denis Simpson, assurera l’intérim.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!