Capture d'écran La passerelle piétonne près de l'avenue Russell fait partie des projets envisagés pour 2018 par Ville de Mont-Royal.

Réfection d’une passerelle piétonne, réparation de bâtiments, reconstruction de rues et travaux dans certains parcs sont parmi la quarantaine de projets dans les cartons de la Ville de Mont-Royal l’an prochain. Le dernier programme triennal d’immobilisations prévoit des investissements de 17,2 M$ en 2018.

Le montant est trois fois plus élevé que celui projeté pour l’année en cours. En 2019 et 2020, les investissements s’annoncent encore plus importants. Les élus monterois souhaitent dépenser pour 28 M$ et 15 M$, respectivement.

«La grande dépense est essentiellement le centre sportif. On a mis le projet en démarrage. C’est le facteur qui explique pourquoi il y a une augmentation des coûts», indique le maire Philippe Roy.

Seulement pour 2018, 10 M$ est dédié au projet. Un montant de 15 M$ et un autre de 8 M$  s’ajouteront au cours des deux années suivantes.

M. Roy espère que les appels d’offres pour la conception et la construction du futur complexe de sports seront lancés l’an prochain, même si Québec refuse la troisième demande de subvention de la Ville.

Le maire précise toutefois que ce sera à l’ensemble des membres du conseil municipal de décider si le projet va de l’avant sans l’aide du gouvernement. Les coûts seraient défrayés à 100 % par la municipalité.

La facture pour la réfection du centre récréatif actuel et la construction d’un nouveau complexe est évaluée à 33 M$.

Passerelle Russell

Parmi les autres projets envisagés par les élus en 2018, il y a la réfection de la passerelle piétonne qui enjambe la voie ferrée entre les chemins Canora et Dunkirk, juste en face de l’avenue Russell. Selon le maire, elle se retrouve en mauvais état. Un montant de 150 000 $ est prévu pour lui donner une cure de jeunesse.

En matière d’espaces verts et de loisirs, une somme de 100 000 $ sera réservée pour le verdissement du secteur Bates/Ekers. Le même montant sera investi pour la mise à jour des équipements aux parcs Connaught et Mohawk tandis que 250 000 $ le sera pour convertir la pataugeoire du parc Dakin en jeux d’eau.

La Ville envisage aussi refaire des trottoirs et des rues, ce qui représente des dépenses de 2,5 M$. Sur le plan des bâtiments, la bibliothèque verra sa toiture réparée au coût de 210 000 $.

Budget 2018 reporté

Présenté habituellement peu avant le temps des Fêtes, le budget sera connu en janvier. VMR souhaite attendre que Montréal présente le sien afin de connaître les quotes-parts qu’elle devra débourser pour des services communs tels que la police et le transport en commun. La Loi sur les cités et villes permet aux municipalités de reporter l’adoption de leur budget au plus tard le 31 janvier à la suite des élections municipales.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!