TC Media - Patrick Sicotte Le maire Philippe Roy invitera la population a imaginé le futur du parc Mohawk alors que le chalet est à rénover.

Les Monterois pourront émettre leur avis sur ce qu’ils souhaitent voir en terme de services et d’aménagement pour les parcs Connaught et Mohawk. Le maire Philippe Roy mènera cet hiver des consultations afin de donner un nouveau souffle pour ces espaces verts.

Alors que le bâtiment du Country Club  a besoin de rénovations, M. Roy estime qu’il s’agit d’un moment opportun pour améliorer le parc Connaught.

«Est-ce qu’on veut plus de jeux pour les enfants, pour les adultes comme de la pétanque ou des tables de ping-pong? Est-ce qu’on pourrait aménager une scène permanente avec un meilleur système sonore pour les spectacles l’été? donne en exemple le maire. Tout est sur la table.»

Il précise qu’il n’est pas question de repartir à zéro et de retirer les roseraies.

M. Roy veut aussi faire le même exercice pour le parc Mohawk où il y a un chalet vétuste. Celui-ci pourrait servir à des groupes, dont aux joueurs de tennis, fait valoir l’élu.

Les travaux de revitalisation n’auraient toutefois lieu qu’en 2019 et 2020. Un montant de plus de 2M$ a été réservé au plan triennal d’immobilisations pour la mise à jour des équipements des deux parcs.

Sécurité

Cette année, des consultations seront aussi menées dans les six districts de VMR pour connaître les inquiétudes des citoyens en matière de sécurité, comme pour les introductions par effraction et la vitesse dans les rues. Ces rencontres découlent de la vague de vols qui a frappé plusieurs quartiers de la ville au cours du printemps et de l’été.

«Dans le budget, on met beaucoup plus d’argent dans notre sécurité publique et on se dote davantage d’outils pour continuer à garantir plus de sécurité à nos résidents en terme de vols», évoque-t-il.

Complexe sportif

Projet cher au maire, la construction d’un centre sportif sera sa priorité au cours des prochains mois.

«Je pousse énormément pour que le dossier soit parti en 2018. Lors de mon assermentation, j’ai dit qu’on le lançait dans les 100 premiers jours, ce qui nous amène en février», indique M. Roy.

Après deux refus, VMR tente de nouveau sa chance pour obtenir une subvention de Québec.

Commerces

Défi important cette année aux yeux de M. Roy, diversifier l’offre commerciale au centre-ville. Selon lui, plusieurs citoyens réclament une vie de quartier comme sur le Plateau ou sur l’avenue Bernard, à Outremont.

Il a mandaté l’équipe de développement économique de la municipalité pour élaborer un inventaire des locaux disponibles pouvant accueillir des boutiques.

«Et peut-être transformer certaines façades actuellement plus résidentielles pour les rendre commerciales», propose le maire.

Il suggère aussi de voir si certaines places d’affaires, comme des banques, pourraient réduire leur espace pour permettre l’aménagement de commerces.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!