TC Media - Patrick Sic Le directeur général de la SDC Laurier Ouest, Louis-David Malo, et président du conseil d'administration pour la section Outremont, Émile Kutlu.

Après plusieurs mois de pourparlers et de préparation, la Société de développement commerciale (SDC) de l’avenue Laurier Ouest est en marche depuis début janvier à Outremont et sur le Plateau-Mont-Royal. La nouvelle organisation s’activera à promouvoir davantage l’artère dont la circulation sera chamboulée par d’importants travaux de réfection à compter du printemps.

Le premier défi de la SDC sera de minimiser les impacts du chantier sur les activités commerciales, surtout durant l’été. La dernière phase du réaménagement de Laurier Ouest affectera une portion où il y a une forte présence d’entreprises contrairement en 2017 où les travaux étaient concentrés dans un secteur résidentiel.

Le service de valet, mis en place lors des premiers travaux l’an dernier, sera de retour afin de faciliter le stationnement pour les visiteurs. En plus de faire de la publicité sur les médias sociaux, la SDC veut aussi s’assurer du bon déroulement du chantier alors que Laurier Ouest sera à sens unique.

«Si on se fie à l’année dernière, les travaux avaient été bien effectués. La Ville avait bien géré ça. On est donc quand même assez optimiste de ce que nous allons voir», soutient le directeur général de la SDC, Louis-David Malo.

Relancer les activités

Dès que les travaux de réfection seront achevés, l’organisme veut ramener des événements pour dynamiser la rue. Le public pourra s’attendre au retour de certaines activités découvertes telles qu’Ouest Fest et Laurier à table. Les festivités du temps des Fêtes débuteront aussi plus tôt en novembre.

«Il va avoir une programmation plus complète. Nous sommes  à élaborer notre plan d’action 2018. On veut améliorer l’expérience des visites sur Laurier Ouest», mentionne M. Malo.

Le site web de la SDC sera refait au cours de l’année. Des étudiants pourraient aussi être embauchés à l’été afin d’alimenter, notamment, la page Facebook de l’organisation.

Fusion

La SDC vient remplacer l’Association des commerçants de l’avenue Laurier Ouest. Elle se divise pour le moment en deux entités puisque la rue traverse Outremont et Plateau-Mont-Royal, entre le chemin Côte-Sainte-Catherine et le boulevard Saint-Laurent. Un conseil d’administration a été formé dans chacun des arrondissements.

À l’heure actuelle, le cadre municipal ne permet pas que les sociétés de développement commercial desservent des territoires distincts. Mais avec la nouvelle loi provinciale sur les pouvoirs de la métropole, Montréal peut modifier sa réglementation pour autoriser la fusion des deux CA, ce qui pourrait être réalisé à moyen en terme.

Néanmoins, de part et d’autre, les membres travailleront déjà de concert.

Selon président du CA d’Outremont, Émile Kutlu, la SDC aura davantage l’attention de la Ville et des arrondissements.

«Maintenant, on a plus de poids au municipal pour avoir plus de subventions. Ça va pas mal contribuer pour la rue. Avant, comme on était une association, on avait une part minime», explique-t-il.

M. Kutlu souhaiterait utiliser ces fonds publics pour des initiatives afin d’attirer les touristes vers Laurier Ouest.

SDC Laurier Ouest

  • 200 membres, dont 40% d’Outremont.
  • Budget annuel de 135 000$ (en cotisations seulement), dont 52 600$ à Outremont
  • Les cotisations annuelles des membres varient entre 400$ et 1200$, selon leur superficie et leur localisation (rez-de-chaussée ou à l’étage).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!