Le comité citoyens exigeant des mesures pour atténuer le bruit des futurs trains du Réseau électrique métropolitain (REM), à Ville de Mont-Royal, a récemment déposé sa pétition à la Caisse dépôt et placement du Québec (CDPQ) Infra. Le regroupement réclame notamment le recouvrement de la voie ferrée sur une distance de 1,5 km, entre la rue Jean-Talon et l’autoroute 40.

Les instigateurs de la pétition disent avoir amassé plus de 500 signatures au cours des derniers mois auprès des riverains du chemin ferroviaire et des alentours.

Craignant voir leur qualité de vie affectée par la fréquence des trains du REM, le comité citoyen propose d’aménager un tunnel-dôme ou de recouvrir la tranchée avec des jardins. Il souhaite une rencontre prochaine avec CDPQ Infra, promoteur du projet.

«On aimerait que la Caisse nous prenne au sérieux avant qu’ils aillent trop loin avec les appels d’offres. C’est il y a quelque chose à faire c’est toujours mieux et moins coûteux en le prévoyant», soutient l’un des porte-paroles du comité, Catalin Zimbresteanu.

CDPQ Infra, qui confirme avoir reçu la pétition, affirme avoir échangé avec des membres du groupe citoyen et vouloir poursuivre le dialogue.

La Caisse prévoit toutefois déterminer les mesures anti-bruit après le processus d’appels d’offres.

«Le choix des consortiums permettra de connaître la technologie retenue et donc de refaire les simulations sonores pour définir les solutions adéquates devant être mises en place», indique le porte-parole de CDPQ Infra, Jean-Vincent Lacroix, précisant qu’elles seront introduites avant les premiers trajets du REM.

La sélection des entreprises pour les volets ingénierie et construction du réseau est prévue d’ici la mi-février.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!