Isabelle Bergeron photographe La directrice artistique Louise Lapointe a dévoilé une programmation diversifiée pour petits et grands au 13e Festival de Casteliers du 8 au 11 mars.

Outremont sera envahie de marionnettes d’Amérique lors de la 13e édition du Festival de Casteliers au début mars. Outre les vitrines, les rues et les différentes scènes, 11 spectacles et événements seront à l’affiche au Théâtre Outremont.

Si l’on se fie aux réactions des connaisseurs du milieu réunis dans la salle lors du dévoilement de la programmation, les adeptes devraient être charmés, enfants comme adultes de tous âges.

Le Festival, en pleine adolescence, aborde cette phase de son évolution avec enthousiasme. Cette année, des performances, installations et créations provenant de Toronto, Montréal, Bolton-Est, Sainte-Béatrix et le Nunavik se mêleront à celles des États-Unis, du Mexique et même des Pays-Bas.

«Les arts de la marionnette connaissent un essor remarquable, tant ici qu’à l’international. Les artistes proposent des œuvres extraordinaires en ce moment. Je suis contente que le grand public d’ici puisse les découvrir à leur tour», explique la codirectrice et directrice artistique, Louise Lapointe.

Si vous pensiez que la marionnette est un art figé dans le passé, ravisez-vous. Il n’est plus confiné au théâtre jeunesse. En fait, il n’a jamais été aussi populaire et de son temps. On peut s’attendre à du slam et à des rétroprojecteurs pour moderniser cet art millénaire. Les marionnettes vont du petit au gigantesque et traitent de tous les sujets.

Dans la rue

Le spectacle en plein air gratuit Les bêtes danses ou le sortilège discret de la nature sauvage de la compagnie mexicaine La Liga Elastico s’annonce impressionnant. «Ça va être une fête magnifique et déambulatoire avec des marionnettes fantastiques articulées de grandeurs nature», précise Mme Lapointe. Le départ de ce spectacle, qui marquera le coup d’envoi du festival, aura lieu le jeudi 8 mars à 16h au Pavillon Saint-Viateur.

En plus des différentes prestations, café-causerie, ateliers pour enfants, courts-métrages, documentaires, réseautage et même un rendez-vous avec ME, la marionnette des émotions des tout-petits, seront au menu.

De plus, les marionnettes de Richard Lacroix, grand marionnettiste du Québec, seront exposées dans une vingtaine de devantures de commerces de l’arrondissement Outremont lors de Marionnettes en vitrines!

Le 13e Festival de Casteliers – Marionnettes pour adultes et enfants – aura lieu du 8 au 11 mars. Tous les billets des spectacles, sauf ceux pour The Daisy Theater présenté au Théâtre Centaur, sont en ventes à la billetterie du Théâtre Outremont.

Faits saillants

Le marionnettiste torontois Ronnie Burkett viendra présenter The Daisy Theater au Théâtre Centaur. «Il est célèbre à travers le monde, c’est un génie de la marionnette, s’enthousiasme Mme Lapointe. Il les fabrique, il écrit ses textes et il manipule lui-même les 40 personnages de son spectacle.»

Freeze! du Néerlandais Nick Steur est une performance hors norme où la manipulation experte de la matière fait en sorte que des pierres tiennent en équilibre les unes sur les autres dans un silence absolu.

Bientôt terminée

Pour ceux qui l’attendent avec impatience, la Maison internationale des arts de la marionnette, sur le rue St-Just, verra le jour d’ici la fin du printemps. « Elle est dans la troisième phase de ses rénovations. Nous assumons les deux dernières phases des travaux. Les activités pourront commencer vers l’automne», a fait savoir Louise Lapointe, codirectrice et directrice artistique du théâtre Le Casteliers.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!