Véronique Pelletier Martin Levac ne fait pas qu’interpréter les grands succès de Genesis et de Phil Collins il les incarne. À ce jour, il a fait plus de 1 000 spectacles en hommage à leur musique.

Martin Levac ressemble à s’y méprendre à Phil Collins, avec 20 ans en moins. Il est même l’un de ses plus célèbres personnificateurs au monde. Pour un soir à l’Outremont, son trio revisitera à la saveur jazz les chansons du groupe mythique Genesis.

Dans A Visible Jazz Touch of Genesis Martin Levac ne personnifie pas Phil Collins, mais ajoute sa voix et son talent, derrière la batterie, à celui des deux autres musiciens formés en jazz

Il y a le légendaire Mario Fraser au piano et à la contrebasse Mathieu Gagné dans cette formule où la musique réarrangée en jazz de Genesis prend une seconde vie et toute la place qu’elle mérite.

Déjà au secondaire, vers l’âge de 14 ou 15 ans, le petit gars de Longueuil formait des groupes de musique. Il jouait déjà de la batterie depuis l’âge de huit ans.

«Quand j’ai rencontré la musique de Genesis, je suis tombé en amour. Lorsque je me suis aperçu que le chanteur était aussi le batteur du groupe, ça m’a allumé. Cela m’a incité à chanter comme lui, ce que je ne faisais pas auparavant et ensuite j’ai commencé à faire des spectacles», précise Martin Levac.

Trouver sa voix

Ce premier coup de foudre a duré quelques années et ensuite il a voulu prendre sa propre voix et son propre chemin. Il a même été finaliste deux fois, comme auteur-compositeur et interprète, au Festival international de la chanson de Granby.

«En spectacle, les gens ne cessaient de me demander de chanter des chansons de Phil Collins. J’ai réalisé que je l’avais peut-être bien? Finalement, j’ai arrêté de bouder mon plaisir et cela s’est mis à bien marcher pour moi », raconte avec humour l’interprète du célèbre chanteur et batteur.

Il existe dans le monde beaucoup de groupes qui rendent hommage à Genesis et qui ont des voix similaires à celle du célèbre chanteur et batteur, mais peu sont de personnificateurs de ce dernier.

«Pour faire le personnage au complet, en plus de l’incarner, cela m’a demandé de devenir un personnificateur au même titre que Martin Fontaine pour Elvis Presley. Moi, je joue Phil Collins. À ma connaissance, je suis le seul qui le fait entièrement», précise le personnificateur.

À travers le monde

Cette décision lui a permis de faire le tour de la planète et même de rencontrer son idole.

«J’ai parcouru l’Europe au complet et les pays scandinaves. J’ai aussi fait des spectacles partout en Amérique du Sud dont au Chili, en Argentine et au Brésil. J’ai même joué au Royal Albert Hall à Londres et l’Olympia de Paris. Cela m’a permis de rencontrer Phil Collins quatre fois. Il a même joué sur ma batterie en 2005 alors que j’étais en spectacle à Genève », raconte avec fierté Martin Levac.

Martin Levac promène plusieurs spectacles dans ses valises allant du groupe rock Danny Dutemple et Les Mercury’s, à son spectacle à grand déploiement, hommage à Phil Collins,  Dance into the light, 1985 son spectacle de chanson originales et A Visible Jazz Touch of Genesis son spectacle hommage à Genesis.

A Visible Jazz Touch of Genesis, vendredi 23 février, 20h. Petit Outremont, Théâtre Outremont (1248, avenue Bernard Ouest).

Pour plus d’infos

514 495-9944

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!