Gracieuseté L'activité l'heure du conte existe depuis 14 ans à la bibliothèque de Ville de Mont-Royal. Les ateliers s'adressent aux enfants âgés de 2 à 5 ans.

La lecture de contes en arabe, grec, mandarin, russe et italien intégrera bientôt la programmation de la bibliothèque Reginald-J.-P.-Dawson. L’institution de Ville de Mont-Royal est à la recherche de bénévoles de toutes origines pour lire des histoires autres qu’en français et en anglais.

D’ici la fin du printemps, l’activité d’heure du conte, qui existe depuis une quinzaine d’années, proposera la lecture de livres dans une langue différente à chaque séance, en plus d’être racontés dans celles de Molière et de Shakespeare.

Du bricolage et des discussions entre les parents et les enfants compléteront les ateliers. La programmation sera déterminée selon la banque de lecteurs et leurs origines linguistiques. Les dates restent aussi à confirmer, mais les séances se déroulement les fins de semaine.

Par cette initiative, la direction de la bibliothèque veut rejoindre l’ensemble des groupes culturels de VMR, mais aussi aider les jeunes issus de l’immigration à maîtriser leur langue maternelle.

La bibliothécaire de la section jeunesse, Olivia Marleau, a eu l’idée d’instaurer les contes multilingues après avoir assisté à une conférence de la professeure de l’Université de Montréal, Françoise Armand, dont les recherches sont notamment axées sur le plurilinguisme.

«Il a été expliqué que, pour les enfants, le fait de parler leur langue maternelle va leur permettre de développer leurs compétences de base fondamentales en littératie et d’apprendre une seconde ou troisième langue plus facilement», mentionne Mme Marleau, qui suit aussi des formations en lien avec les troubles d’apprentissage en lecture et écriture.

Selon elle, même si ces jeunes apprennent le français à l’école, ils ne devraient pas arrêter de lire dans leur première langue.

D’autres bibliothèques, comme celles de Saint-Laurent, tiennent ce genre d’activité. La Grande bibliothèque du Québec propose quant à elle des lectures de texte dans six langues pour les familles nouvellement arrivées au pays, tout en favorisant l’apprentissage du français.

Accompagnement

Mme Marleau cherche des lecteurs qui sont à l’aise devant le public et qui ont une bonne intonation. «Mais on ne demande pas d’être professionnel», précise-t-elle.

Des bibliothécaires vont accompagner les bénévoles dans le choix des histoires et vont aussi animer les contes en français et en anglais.

«Il n’y pas énormément d’implication de la part du parent bénévole. Ce serait une rencontre pour expliquer le fonctionnement ainsi que la préparation des lectures des livres parce qu’il faut les avoir lus avant», mentionne Mme Marleau.

Les personnes intéressées ont jusqu’au 2 mars pour poser leur candidature.

Pour devenir lecteur bénévole: 514 734-2974 ou olivia.marleau@ville.mont-royal.qc.ca.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!