Nicolas Ouellette The Lost Fingers a vendu plus de 400 000 exemplaires de leurs albums et fait des spectacles dans plus de 22 pays dont au Canada, États-Unis, France, Espagne, Russie, Lituanie.

En 2008, le trio jazz de Québec The Lost Fingers prenait les ondes d’assaut avec leur façon manouche d’interpréter de grands succès des années 1980. Six albums et une décennie plus tard, ils se promettent de casser la baraque au Théâtre Outremont.

Ils interpréteront une vingtaine de chansons, leurs succès, quelques surprises, plusieurs titres tirés de leur plus récent album Wonders of the World en plus des succès d’artistes qui n’ont connu la gloire que le temps d’une chanson.

En 2014, après le départ du chanteur soliste du groupe et évité l’éclatement du trio, les fondateurs du groupe Byron Mikaloff et Alex Morissette ont recruté un virtuose de la guitare jazz, François Rioux, et Valérie Amyot, chanteuse, finaliste à l’émission de télé La Voix.

Les doigts d’une main

Inspirées par le nom du groupe, voici quelques questions en référence aux doigts d’une main à Byron Mikaloff.

  • Qu’est-ce qui vous pousse (pouce)?

Se renouveler tout en dégageant une énergie et une virtuosité à la hauteur de nos talents.

  • Qu’avez-vous dû mettre à l’index?

Des chicanes de groupes!

  • Quel changement majeur avez-vous fait dans le groupe?

L’arrivée de Valérie et François.

  • Pour réussir une union (annulaire) en groupe, que faut-il faire?

Respecter les souhaits et les goûts de chacun.

  • Qu’est-ce qui n’est pas perceptible, comme la discrétion du petit doigt, mais qui a changé dans le son The Lost Fingers?

Nous étions un groupe de jazz manouche, maintenant on est de plus en plus un groupe de musique du monde.

The Lost Fingers le vendredi 16 mars, 20h au Théâtre Outremont (1248, avenue Bernard).

Pour plus d’infos

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!