Archives | Denis Beaumont/Métro L'Université de Montréal.

L’Université de Montréal (UdeM) continue de garder un œil sur l’agrile du frêne. Elle entreprendra au cours des prochaines semaines l’abattage d’une centaine d’arbres sur le campus, mais ils seront remplacés par 80 nouveaux feuillus dès le mois de mai.

L’UdeM n’échappe pas aux ravages de l’insecte venu d’Asie. Selon les estimations de l’établissement, entre 10 % et 15% des frênes sur le campus sont affectés par l’agrile.

«Mais il est possible qu’il y en ait un peu plus d’atteints», précise l’attachée de presse de l’université, Julie Gazaille-Cordeau, qui mentionne que les pourcentages avancés sont très conservateurs.

Depuis 2015, 257 arbres ont dû être abattus et 221 ont dû être traités au TreeAzin, un insecticide biologique.

D’ici la fin août, 128 autres frênes recevront le traitement dans le cadre de la deuxième phase du plan de gestion des frênes. Le reboisement débutera le 11 mai

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!