Métro Média – Frédéric Lacroix-Couture La réfection de l'avenue Laurier Ouest a repris il y a quelques semaines. Les travaux se termineront à l'automne.

Les cyclistes peuvent de nouveau rêver à une voie réservée sur l’avenue Laurier Ouest. Retiré des plans sous l’ancienne administration municipale, l’aménagement d’une piste cyclable revient sur la table. Outremont souhaite bientôt reprendre les discussions avec les commerçants alors que les travaux de réfection de l’artère entrent dans leur dernière phase.

Le cabinet du maire d’arrondissement laisse entendre que l’idée d’une voie cyclable sera évaluée au cours des prochaines semaines.

La conseillère associée au transport actif du comité exécutif de la Ville de Montréal, Marianne Giguère, confirme aussi l’intention de ramener la piste dans les plans.

«Évidemment, nous on est favorable. La piste a toujours été prévue, mais c’est à la toute dernière minute qu’elle a été retirée. Ce ne serait pas difficile et contraignant de l’ajouter et c’est une décision qui est à la veille d’être prise. Toutefois, c’est l’arrondissement qui a le dernier mot là-dessus», expose-t-elle.

Trop étroit

L’an dernier, la Ville de Montréal avait décidé de ne pas aller de l’avant avec le projet d’un tronçon réservé de 1,5 m entre la chaussée et le trottoir.

Elle soutenait qu’une fois l’avenue rénovée, les vélos auraient l’espace nécessaire pour circuler en toute sécurité et que la nouvelle configuration donnerait la possibilité d’y accueillir un jour une voie cyclable si le besoin se ferait sentir.

La ville-centre affirmait baser sa décision sur l’opinion de commerçants qui s’inquiètent qu’une piste soit dangereuse pour les cyclistes en raison de l’élargissement des trottoirs.

La Société de développement commercial (SDC) Laurier Ouest maintient toujours cette position.

«On a peur que ce soit trop étroit parce que les trottoirs seront de 5,1 m de chaque côté. Ça réduit de beaucoup l’espace de circulation. Au point de vue sécurité, notre principale crainte est qu’un cycliste s’encastre dans une auto quand une porte s’ouvre, surtout s’il va vite», fait valoir le directeur général de la SDC, Louis-David Malo.

Il précise que la SDC s’oppose à une voie cyclable délimitée par des bordures de béton, comme sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, mais est ouverte si celle-ci prend forme avec de la peinture au sol.

Les plans de réfection de Laurier Ouest déposés en décembre 2016, Montréal projetait d’ailleurs une voie tracée avec des lignes blanches.

La réfection de l’avenue Laurier Ouest a repris il y a quelques semaines. Les travaux se termineront à l’automne.

Dernière phase

Depuis la mi-avril, le chantier de réfection de l’avenue Laurier Ouest s’est déplacé entre les avenues Querbes et du Parc. Les réseaux d’égout et d’aqueduc seront remis à neuf. En plus de l’élargissement des trottoirs et l’asphaltage, la plantation d’arbres et du nouveau mobilier viendront embellir l’artère commerciale.

Contrairement aux travaux en 2017, qui touchaient davantage le secteur résidentiel, les commerçants y goûteront cette fois-ci un peu plus jusqu’à l’automne.

Pour les prochains mois, la SDC Laurier Ouest a mis de nouveau en place un service de valet. L’organisme entend aussi à promouvoir activement l’avenue et ses commerces.

«Il y aura aussi de la surveillance de chantier pour s’assurer que la signalisation ne déroute pas les gens en dehors de la rue Laurier, mais au contraire leur permettre de venir», ajoute le directeur général de la SDC, Louis-David Malo.

La Ville de Montréal prévoit investir 15,7 M$ dans cette cure de jeunesse qui concerne aussi l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!