TC Media - Archives Le taux de la «taxe de bienvenue» passe de 1,5% à 2% pour les transactions immobilières excédant 500 000$.

Les acheteurs d’une maison valant plus 500 000$ seront davantage taxés. Ville de Mont-Royal augmente son taux sur les droits de mutation à 2% afin d’aller chercher des revenus supplémentaires.

Ce qu’on connaît comme la «taxe de bienvenue» a aussi connu un bond à la fin avril pour les transactions immobilières qui excédent plus de 1 M$. Le taux passe de 1,5% à 2,5%.

Pour un achat de 1,1 M$, les futurs acquéreurs devront dorénavant débourser 18 489$, soit 3 500$ de plus qu’auparavant.

VMR a décidé de se prévaloir de la disposition de la nouvelle loi sur l’autonomie des municipalités. Québec autorise maintenant les Villes à assujettir leurs droits de mutation jusqu’à 3% par tranche d’imposition.

VMR a calculé que la hausse de cette taxe lui apportera environ 1,7 M$ de plus dans ses coffres. Les élus monterois soutiennent leur décision en raison des sources de revenus limités pour la municipalité alors que la quote-part de l’agglomération de Montréal est en croissance.

Premiers acheteurs

Cependant, ils reconnaissent que l’accès à la propriété deviendra peut-être plus difficile pour les premiers acheteurs, mais croient que les avantages de vivre dans la localité atténueront l’impact.

«Plusieurs jeunes familles s’installent à Ville Mont-Royal, particulièrement pour la qualité de vie, les services offerts par la Ville, la proximité aux grands axes routiers et l’accessibilité au transport en commun. Ces choix de style de vie demeurent les éléments essentiels dans leur prise de décision», fait-on valoir dans le document décisionnel.

La Ville estime par ailleurs que les nouveaux droits de mutation pourront limiter la popularité des flips immobiliers, c’est-à-dire une personne qui achète un immeuble pour très peu de temps après le revendre à un prix supérieur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!