Métro Média - Isabelle Bergeron Maria Tsatoumas a démarré avec son conjoint Joe Gattola une entreprise créatrice de concept pour des fêtes et des événements.

Lui était vendeur de pièces d’auto, elle était designer graphique. Tous les deux ont pris une tout autre direction dans leur carrière, il y a 10 ans. Joe Gattola et Maria Tsatoumas ont fondé une entreprise de location de décorations pour la tenue d’événements et de fêtes, qui est devenue aujourd’hui l’une des plus importantes à Montréal.

Le couple a arrêté de compter le mobilier qui abrite leur immense salle de montre du chemin Montview, à Ville de Mont-Royal. Joe’s Prop House offre des milliers d’items pour les party de tous acabits. Du concept chalet pour une soirée style cabane à sucre aux décors tropicaux en passant par le style vintage et oriental, le choix de visuel ne manque pas pour créer l’ambiance recherchée.

Au départ, leur compagnie desservait les commerces pour la conception de leurs vitrines, des stylistes, des photographes et des productions cinématographiques.

«Maria avait une agence de publicité et elle faisait beaucoup de séances photo. Puis, elle trouvait qu’il n’y avait pas beaucoup d’endroits à Montréal qui faisait la location de set (ensemble de mobilier)», raconte M. Gattola, qui s’est mis alors à fabriquer lui-même des meubles.

Joe’s Prop House et leurs 16 employés conçoivent actuellement sur place 40% de leurs produits.

Demandes variées  

C’est après avoir stylisé leur propre mariage, inspiré du mouvement baroque, que le volet événementiel de l’entreprise a pris son envol en 2009. Proposant des éléments hors du commun, plus que de simples tables pliantes, les demandes de location ont afflué pour les réceptions grâce au bouche-à-oreille.

En une décennie, leur contrat le plus extravagant a d’ailleurs été lors d’un mariage. En une soirée, l’équipe a dû changer le décor à deux reprises.

«Ils voulaient que le cocktail soit comme dans un marché extérieur italien. Une fois que les invités avaient terminé, on devait pendant deux heures retransformer la salle en candy lab (confiseries). Après le souper, quand les gens sont revenus, ils se demandaient s’ils étaient à la bonne place», se souvient Mme Tsatoumas.

Le développement de différents concepts de fête, principalement du côté corporatif, prend aussi de l’expansion dans les activités de la compagnie.

«De plus en plus, les gens veulent de la thématique pour leur party. La tendance est maintenant beaucoup au cirque, au jardin Tiki et à La Havane», mentionne Mme Tsatoumas.

Le type de demande change également selon les saisons. «C’est du clé en main. On développe le concept avec le client et on choisit le mobilier. On fait ensuite le montage et le démontage. On n’est pas des planificateurs, mais des designers», décrit la femme d’affaires.

Chaque semaine, le couple planche sur une dizaine d’événements.

Passion  

La copropriétaire reconnaît que leur métier exige beaucoup d’heures et d’énergie pour créer des décors uniques, mais au final le travail apporte énormément de satisfaction.

«Une fois qu’on fait le montage et on voit le résultat, c’est valorisant. C’est une passion», dit-elle.

Démarré dans un local de la rue Gaspé sur le Plateau-Mont-Royal, Joe’s Prop House a déménagé une première fois dans le parc industriel de VMR sur Devonshire avant d’occuper depuis deux ans un immeuble encore plus grand sur Montview. Le couple espère y rester pour longtemps.

Joe’s Prop House pourrait encore s’agrandir dans leurs installations actuelles. Une division dédiée pour les fêtes d’enfants a récemment a été inaugurée, offrant divers produits. Ce volet pourrait être appelé à connaître une croissance dans l’entreprise en raison de la forte demande.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!