L'Express d'Outremont/Mont-Royal – Frédéric Lacroix-Couture Le quartier de Glenmount est à quelques mètres de l'école secondaire Mont-Royal.

Les écoliers du quartier Glenmount pourront fréquenter les écoles de Ville Mont-Royal sans craindre d’être transférés un jour ou l’autre vers d’autres établissements plus éloignés de leur maison. Le ministère de l’Éducation vient d’accepter à la demande de nombreux parents l’annexion de ce secteur de Côte-des-Neiges à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB).

«On règle de façon définitive une vieille incongruité et une situation qui n’était pas normale. La logique l’a emporté», commente très heureux Pierre Éloi Talbot.

Ce père de trois enfants est de ceux qui se sont mobilisés pour que Québec retire Glenmount, situé aux limites de VMR, parmi les «zones grises», créées avec l’arrivée des commissions scolaires linguistiques, il y a 20 ans.

Cette appellation signifie que le secteur appartient à la Commission scolaire de Montréal (CSDM), mais les parents ont aussi la possibilité d’inscrire leurs enfants dans une école de la CSMB. Toutefois, cette dernière a décidé de changer ces critères d’inscription pour la prochaine rentrée afin de répondre à la surpopulation des classes.

Quand une de ses écoles est pleine, les enfants des «zones grises» seront les premiers à être transférés vers la CSDM, sauf ceux fréquentant déjà la CSMB, profitant d’une clause «grand-père».

Marcher  

Les nouveaux élèves de Glenmount auraient donc pu être dans l’obligation de fréquenter des écoles de CDNG alors qu’ils sont plus proches des établissements de Saint-Clément.

«Théoriquement, il aurait fallu que ma fille aille dans une école de la CSDM, mais ces écoles sont plus éloignées que Saint-Clément. C’est de l’autre côté de Jean-Talon et l’intersection avec Canora est très dangereuse. Ça enlevait toute possibilité de marcher pour se rendre à l’école», fait valoir Guillaume Tardif, dont sa plus vieille pourra finalement entrer à la maternelle à VMR.

Au cours des derniers mois, des familles ont fait circuler une pétition qui a amassé 744 signatures sur les 955 électeurs du quartier, répondant ainsi aux critères de la Loi sur l’instruction publique. Celle-ci prévoit qu’à la demande d’une majorité de citoyens d’un territoire, Québec peut ordonner son annexion à une autre commission scolaire limitrophe.

«Cette modification améliorera le quotidien de nombreuses familles du secteur, qui pourront ainsi envoyer leurs enfants dans une école plus proche de leur résidence», mentionne par voie de communiqué le président du Conseil du trésor et député de Mont-Royal, Pierre Arcand, qui a soutenu les parents dans leur démarche.

La CSMB a aussi apporté son appui. Selon elle, 160 élèves du préscolaire et du primaire de fréquentant l’une de ses écoles proviennent de Glenmount.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!