Gracieuseté Denis Simpson, nouveau directeur général du Théâtre Outremont, poursuivra son mandat après avoir été en intérim durant les huit derniers mois.

Après que le comédien Raymond Cloutier eut quitté abruptement son poste de directeur général en novembre de l’an dernier, c’est à Denis Simpson, directeur de l’administration, que l’on avait confié la direction du théâtre. Voilà qu’il vient d’être choisi comme titulaire permanent de ce poste.

«Je suis très content. C’est satisfaisant de voir que le travail qui a été fait a été reconnu de cette façon», mentionne le nouveau directeur général.

Déjà dans la boîte depuis 2014, le bientôt soixantenaire connaissait bien les rouages d’un théâtre puisqu’il compte une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine, dont la majorité au Théâtre d’aujourd’hui.

«J’y suis depuis assez longtemps pour bien comprendre le fonctionnement de la machine. Cela m’a permis de choisir ce qu’il fallait conserver, redresser ou changer. Je me suis rapidement senti capable de relever un tel défi», explique Denis Simpson.

Mission

La pente risque d’être ardue puisque l’Outremont, propriété de la Ville de Montréal, traîne un déficit accumulé tournant autour des 300 000$. Un plan de redressement et d’orientation a d’ailleurs été élaboré par une firme externe.

«Endossé par les membres du conseil d’administration et moi, il s’articule autour de recommandations. Entre autres, il nous faut mieux équilibrer la programmation», explique le nouveau DG.

Le Théâtre Outremont n’est pas, à proprement dit, en difficulté. Plus de 50 000 personnes le fréquentent chaque année et certains viennent des couronnes nord et sud. Cependant, la direction est consciente qu’elle doit élargir l’offre en s’ouvrant davantage à la diversité des âges et des cultures afin de mieux répondre aux nouvelles réalités du marché.

«M. Cloutier avait défriché un très large terrain, nous devons maintenant choisir les parcelles qui sont les plus faciles à cultiver, où la terre est la plus riche et où les récoltes seront les plus abondantes», image son remplaçant qui a déjà amorcé des changements qui se feront de plus en plus sentir.

Deux têtes valent mieux qu’une

@R:Lors de sa nomination, Denis Simpson s’est adjoint Marie-Claude Tremblay au poste de responsable de la programmation avec qui il élaborera l’offre des spectacles et des événements à venir.

Comédienne diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec, Mme Tremblay a joué et fait de la mise en scène. À son bagage s’ajoutent des études en musique numérique à l’Université de Montréal et la réalisation, en 2012, d’un album électro pop.

Durant sa carrière qui s’étend sur 20 ans, Marie-Claude Tremblay s’est impliquée à différents niveaux au Théâtre Dell-Arte avant de se joindre à l’équipe du Théâtre Outremont, où elle y œuvre depuis six ans.

Denis Simpson, nouveau directeur général du Théâtre Outremont, poursuivra son mandat après avoir été en intérim durant les huit derniers mois.

Marie-Claude Tremblay a été nommée responsable de la programmation qui verra à élaborer l’offre des spectacles et des événements à venir.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!