Gracieuseté James Piccoli prendra part à la neuvième édition des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal.

Après avoir remporté le Tour de Beauce, le Monterois James Piccoli s’amène chez les meilleurs de la planète. Pour la première fois, il participera aux Grands Prix (GP) cyclistes de Québec et de Montréal, ce week-end.

Ses dernières performances ont permis à l’athlète professionnel de Ville Mont-Royal d’être sélectionné par l’équipe nationale du Canada. M. Piccoli pédalera sur les parcours de la capitale nationale et de la métropole aux côtés de 150 coureurs provenant d’un peu partout dans le monde, du 7 au 9 septembre.

«Les deux courses sont très exigeantes et différentes. Il y a plusieurs types de coureurs qui peuvent faire de bons résultats. Je suis excité de pouvoir y participer et voir ce que je peux faire», décrit le cycliste de 24 ans.

Il ne croit toutefois pas parvenir à réaliser le même exploit de juin au Tour de Beauce où il a été le premier Canadien en dix ans à remporter ce défi.

«En terme de cyclisme professionnel, c’est le plus haut niveau, le même que le Tour de France. C’est la LNH du vélo», expose-t-il.

Trajet familier  

Le parcours montréalais aura pour lui peu de secrets. Les coureurs emprunteront notamment la pente de la voie Camillien-Houde, représentant l’un des plus hauts dénivelés du circuit. Ce chemin de 1,8 km est l’endroit de prédilection pour James Piccoli, depuis qu’il pratique le vélo à l’âge de 12 ans.

«Je l’ai peut-être fait mille fois dans ma vie. Ç’a toujours été mon lieu pour m’entraîner, me tester ou juste faire une ride de vélo pour le fun. C’est peut-être grâce à cette route que je suis aujourd’hui un cycliste professionnel», confie James Piccoli pour qui sa participation aux GP de Montréal et de Québec est la consécration d’un rêve.

En termes de résultats, le sportif précise n’avoir aucun objectif en tête. «Je veux tout donner et savourer le moment. Juste le fait que beaucoup d’amis et de la famille vont être là, du côté de la rue pour m’encourager, ça va être super motivant», mentionne Piccoli.

«Pouvoir faire de la course contre les meilleurs au monde chez moi, c’est assez spécial» – James Piccoli

Impacts confiance

Le cycliste observe que sa victoire au 33e Tour de Beauce lui a donné une plus grande confiance en soi.

«Ça m’aide dans mes entraînements et dans les courses parce que je pense que le psychologique est ce qui fait la différence chez les athlètes», analyse-t-il.

Après les GP cyclistes de Montréal et de Québec, le Monterois se rendra en Nouvelle-Zélande fin octobre pour le Tour of Southland, une course par étape se déroulant sur cinq jours. Il prendra ensuite une pause après avoir participé à plus de 50 jours de course.

Sa prochaine saison débutera en janvier avec un premier camp d’entraînement.

Artères inaccessibles

La tenue de la course entraînera la fermeture de plusieurs rues dans Outremont.  De 7h à 17h30, le chemin de la Côte-Sainte-Catherine et le boulevard Mont-Royal seront en partie inaccessibles à la circulation.  Dès 8h45, ce sera autour des avenues Vincent-d’Indy et Claude-Champagne jusqu’à 17h. Rappelons que les cyclistes passeront aussi par Édouard-Montpetit, ainsi que par les chemins de la Tour, Polytechnique et de la Rampe. Pour la liste complète des fermetures: ville.montreal.qc.ca

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!