(Photo: Gracieuseté) Ce fût une année couronnée de succès pour Jean-René Kiekens-Arana. En plus de participer à son premier Championnat du monde, il a remporté le Championnat du Québec.

Tout juste était-il de retour de son premier Championnat du monde à Chypre que l’Outremontais de 14 ans, Jean-René Kiekens-Arana, a été sacré champion du Québec de voile jeunesse. Ce dernier a remporté la compétition provinciale qui se déroulait à Vaudreuil-Dorion haut la main en terminant premier lors de six des sept manches.

L’étudiant de troisième secondaire de l’école secondaire Mont-Royal s’est démarqué parmi la quinzaine de participants de la classe «Optimist» (nom donné au bateau utilisé dans la catégorie 13 à 15 ans).

«Celui qui a le moins de points l’emporte, explique-t-il. J’ai gagné six courses et j’ai terminé deuxième une fois».

La météo n’était pas du côté des athlètes le week-end du 8 septembre. «Il n’y avait pas beaucoup de vent et il était très irrégulier. Par chance, ça s’est rétabli un peu le lendemain», se souvient Jean-René.

Championnat du monde
Celui qui fait de la voile depuis l’âge de cinq ans attribue cette excellente performance à sa participation au Championnat du monde qui se déroulait à la fin août sur la Méditerranée. «Je me suis mesuré aux meilleurs au monde, donc j’ai beaucoup appris. C’est ce qui m’a permis de si bien faire», croit-il.

Le sportif a mis beaucoup d’efforts en vue de cette compétition internationale à laquelle il était le seul Québécois à participer. Seuls les cinq meilleurs athlètes des championnats nationaux sont choisis pour représenter leur pays.

«Je me suis entraîné tout l’été en Europe, parce qu’il y a plus de vent et de courant qu’au Québec. Au Championnat du monde, les vents allaient de 10 à 15 nœuds, alors qu’ici c’est du 5 à 10 nœuds maximum», souligne-t-il.

Au terme des huit jours de compétition, Jean-René est parvenu à terminer 131e sur les 268 participants de 57 pays. Une performance qui le satisfait pour une première participation.

«Au début, j’étais 100e au classement, donc j’ai moins bien fait les derniers jours. Mais, juste d’avoir terminé 3e sur les cinq Canadiens me satisfait», dit-il.

Il s’agissait de son dernier Championnat du monde Optimist puisqu’il ne pourra pas y participer l’an prochain, ayant fait le choix de s’entraîner plutôt que de participer aux championnats canadiens de cet été.

L’athlète s’estime toutefois chanceux d’avoir eu l’occasion de s’y rendre une fois dans sa carrière de voile jeunesse. D’autres compétitions l’attendront lorsqu’il atteindra l’âge de 16 ans et passera dans la cour des grands.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!