Sylvain Gagnon Le maire Philippe Roy rend hommage au travail accompli par la conseillère Melpa Kamateros.
Disons-le d’entrée de jeu : faire le choix de s’engager à titre de conseiller municipal n’a rien de bien glamour. Davantage que pour la notoriété, on le fait par désir de changer les choses, d’améliorer son quartier.

Il faut déployer de nombreux efforts pour le bien de la communauté et règle générale, plutôt que d’enfiler ses plus beaux atours et de courir les soirées, le quotidien d’un conseiller municipal exige plutôt de lui qu’il roule ses manches et se mette à la tâche.

Il faut se l’imaginer en train d’éplucher des dossiers épineux et de défendre des causes qui souvent n’ont rien de facile. Il faut le voir, en somme, comme un battant et mesurer toute l’ampleur de son dévouement.

Dans cette optique, je tiens à souligner les huit années de Melpa Kamateros à titre de conseillère. Celle-ci peut se féliciter de son parcours, à la suite de deux mandats bien remplis. Elle a été – elle demeure – une grande amoureuse du patrimoine architectural monterois.

En effet, Melpa s’est avérée une fervente défenseure du caractère bâti de Mont-Royal et de ce qui en fait la particularité. C’est d’ailleurs à ce titre qu’elle a présidé, pleinement ou comme suppléante, le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) ces sept dernières années.

Elle a surtout travaillé énergiquement à l’adoption du Règlement no 1313 sur le lotissement en 2010 en cherchant à contrer la prolifération des maisons surdimensionnées.

Sur ce dernier front, nous lui devons beaucoup : c’est contre vents et marées que Melpa a tenté tant bien que mal de protéger l’architecture distincte de Mont-Royal malgré les pressions croissantes du marché immobilier. L’ardeur qui l’a animée n’est rien de moins qu’admirable.

L’initiatrice de la foire multiculturelle

Pendant ses deux mandats, Melpa n’a cessé de besogner pour rassembler les diverses communautés culturelles. Certains l’ignorent peut-être mais elle est l’initiatrice de notre foire multiculturelle, qui n’était qu’une simple fête d’automne auparavant.

Chaque année, cette activité connaît un franc succès grâce aux nombreuses communautés participantes et aux résidents qui s’y présentent en grand nombre. Au parc Connaught, l’espace d’une journée, une nouvelle fenêtre s’ouvre grand sur le monde chaque automne et nous en fait miroiter les merveilles; c’est un splendide héritage.

C’est à mes côtés, au sein de l’équipe de Vera Danyluk, que Melpa Kamateros a fait ses premiers pas comme conseillère municipale. Les années qui ont passé se sont fait le théâtre, pour nous tous, de nombreux succès mais aussi de luttes, de pertes et d’incroyables défis.

Les liens qui nous unissent désormais sont nombreux. Ils sont aussi solides en vertu de cette magnifique complicité qui naît au sein d’une équipe quand les défis, un à un, sont relevés.

En mon nom personnel et en celui du conseil municipal, je souhaite transmettre à Melpa de très sincères remerciements pour son travail acharné et son engagement indéfectible envers la communauté monteroise. Melpa, chère collègue, chère amie, cette ville a beaucoup bénéficié de ta présence et de ton travail au sein du conseil.

Ευχαριστώ πολύ.

Philippe Roy,

Maire de la Ville de Mont-Royal

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!