À peine sortis d’une élection, les Outremontais y replongent pour choisir un successeur à Raymond Bachand. À ce jour, trois candidats iront battre la campagne.

Julie Surprenant portera les enjeux d’Option Nationale, Philippe Couillard ceux du Parti Libéral du Québec, et Édith Laperle le programme de Québec Solidaire.

Après la municipale, Outremont connaîtra de nouveau une campagne électorale. Elle a débuté ce dimanche soit 30 jours avant le scrutin qui se déroulera le lundi 9 décembre. Dans ce comté, le Parti québécois (PQ) et la Coalition Avenir Québec (CAQ) ont décidé de laisser le champ libre à Philippe Couillard en ne présentant aucun candidat.

Chaque candidat déclaré a lancé ses premières attaques. Il est vrai que la campagne est courte, quatre semaines seulement pour convaincre. Petite revue des déclarations de cette fin de semaine.

Option nationale

Dans Outremont, Julie Surprenant, une Montréalaise qui œuvre dans le milieu des communications et du marketing, tentera de gagner la circonscription.

Julie Surprenant promet que son parti et elle-même mettront toutes les énergies nécessaires afin de remporter le siège vacant. « À la fin de ces élections partielles, c’est tout le Québec qui saura ce dont Option nationale est capable », s’est-elle exprimée.

Julie Surprenant compte rassembler tous les citoyens d’Outremont au cours de cette campagne. « La politique au Québec entraîne un cynisme certain chez la population parce qu’on évite de parler aux électeurs des enjeux qui les toucheront directement.»

Sol Zanetti, chef d’Option nationale, présente sa candidate dans Outremont comme étant la seule à pouvoir gagner la circonscription au détriment de Philippe Couillard. «Julie Surprenant incarne à merveille le renouveau du mouvement indépendantiste qui sortira le Québec de sa torpeur.»

Parti libéral du Québec

L’ouverture du local électoral du PLQ ce dimanche fut l’occasion pour les partisans libéraux d’accueillir un chef très attendu dans une circonscription qu’il visitait le matin même.

Le candidat Philippe Couillard a salué les nombreux députés et anciens minsitres présents ainsi que l’épouse de Robert Bourassa. «Je suis heureux de vous voir dans cette escale du grand train libéral dont la destination sera la victoire d’un gouvernement libéral majoritaire», a-t-il déclaré sous les applaudissements de l’assistance.

Il a évoqué quelques souvenirs de sa jeunesse dans Outremont, le collège Stanislas, la boutique d’avant le Bilboquet, etc.; puis il rappela combien le comté d’Outremont était un quartier centre de la métropole avec une vie riche en terme de santé, de culture, d’enseignement et de diversité ethnique.

«Elle est un atout, pas un fardeau», a-t-il dit en lançant une charge contre la Charte des valeurs du PQ. Selon le candidat libéral, les finances publiques sont hors de contrôle et le gouvernement ne se préoccupe pas d’emploi, mais de chicane.

En entrevue avec les médias, Philippe Couillard a confirmé son intention de se présenter dans la circonscription de Roberval, où il réside, lors de la prochaine élection générale qui devrait avoir lieu d’ici quelques mois.

Québec solidaire

Québec solidaire dit proposer «une alternative progressiste aux électeurs face au Parti libéral de Philippe Couillard en présentant une candidate intègre qui fera de la lutte aux inégalités sociales une priorité, avec Edith Laperle dans Outremont.»

« Québec solidaire est le seul parti présent à l’assemblée nationale qui présente une candidature face à Philippe Couillard. Du Mile-End à Côte-des-Neiges, les électeurs disposeront d’un choix clair entre deux orientations politiques.»

«Prenons l’exemple de la santé: nous souhaitons renforcer le caractère public de notre système de santé alors que M. Couillard a ouvert grand les portes à sa privatisation », avance la candidate Édith Laperle.

« En plus de s’être illustré tout l’automne par son manque de transparence face à la corruption qui gangrène son parti, Philippe Couillard demande à la population d’Outremont un billet gratuit pour siéger à l’assemblée nationale. Il annonce pourtant sa future candidature dans Roberval, ce qui n’est pas respectueux des citoyens de ce comté. Ils méritent mieux qu’une étoile filante», poursuit-elle.

Rappelons qu’Edith Laperle est conseillère syndicale et se représente dans le comté d’Outremont où elle avait remporté 18,02% des voix lors de la dernière élection.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!