La tuerie à l’école primaire Sandy Hook, aux États-Unis, le 14 décembre, a secoué le milieu scolaire québécois. Une formation spéciale sera offerte aux membres de la direction de plusieurs écoles de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) par le Service de police de la Ville de Montréal, le mardi 29 janvier. La question des tireurs fous dans les écoles y sera abordée.

«Il s’agit d’une formation annuelle. La priorité est évidemment donnée aux nouvelles directions qui n’ont jamais suivi la formation», mentionne le porte-parole de la CSMB, Jean-Michel Nahas. La séance, qui se tiendra au bureau de la commission scolaire, abordera plusieurs sujets reliés à la sécurité dans les écoles.

Par ailleurs, un rappel des consignes de sécurité a été envoyé aux 87 écoles de la CSMB au lendemain de la tragédie au Connecticut. On y mentionnait notamment de verrouiller les portes et de demander aux visiteurs de s’identifier.

Jean-Michel Nahas rappelle qu’au début de l’automne, la CSMB a décidé d’équiper ses 63 écoles primaires de caméras modernes, à l’extérieur et à l’accueil des écoles. Il s’agit d’un projet qui s’échelonnera sur trois années.

Les 12 écoles secondaires francophones sont aussi touchées, mais dans leur cas, c’est davantage de la mise aux normes, puisqu’elles avaient déjà des caméras pour la plupart.

«Il faut être préparé. On essaie de trouver l’équilibre entre le fait que l’école doit demeurer un milieu de vie sans les transformer en bunker», conclut le porte-parole.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!