Près de 40 personnes ont assisté à la séance du conseil d’arrondissement lundi soir.

En ouvrant le conseil d’Arrondissement, la mairesse Marie Cinq-Mars a tenu à rendre hommage au citoyen William Morris décédé tragiquement le 17 octobre dernier. « Visiteur assidu du conseil d’arrondissement, il ne partageait pas toujours mes idées, mais savait les partager et argumenter avec intelligence et respect. »

« Nous sommes fiers des citoyens primés dans le cadre du concours Jardins fleuris parce que leur travail bénévole pour embellir leur cadre de vie profite à tous les résidents de leur quartier en améliorant leur cadre de vie. »

Les gagnants ont reçu leur prix des mains de la mairesse Marie Cinq-Mars, des conseillères Céline Forget, Ana Nunes, Marie Potvin, et du conseiller Louis Moffatt. En couverture de cette édition de L’Express d’Outremont, la conseillère Céline Forget remet une plaque honorifique à David Levine et sa conjointe, propriétaires du 872, Bloomfield.

« Les travaux de réfection des chaussées sont en cours et devraient être finis d’ici deux semaines. Le projet d’une Place Kate McGarrigle avance bien et devrait être inauguré fin août 2013 », a annoncé Marie Cinq-Mars.

« Le déneigement des ruelles sera effectué par les cols bleus. Nous sommes mutuellement très heureux de cette décision. Il nous paraissait important de créer un sentiment d’appartenance au sein de leur service en donnant plus de responsabilités à nos cols bleus. Dans le même sens, nous leur avons donné également la gérance du CCI. »

Pour information, il faut savoir que les opérations de déneigement à Outremont sont réparties entre le personnel des Travaux publics (épandage d’abrasifs sur les chaussées et déneigement des ruelles) et l’entrepreneur (épandage d’abrasifs sur les trottoirs, déblaiement des trottoirs et des rues et chargement de la neige).

« Le Centre de restauration du Québec du Québec, qui assure en ce moment la rénovation des angelots de la fontaine du parc Outremont, nous a vivement conseillé de rendre leur couleur d’origine avant de les réinstaller dans le parc sans doute pendant ce mois de novembre avec une possible inauguration au printemps. »

La mairesse a aussi rappelé l’invitation du conseil d’arrondissement auprès de la population aux cérémonies du Souvenir le vendredi 9 novembre qui se dérouleront au Cénotaphe du parc Outremont sur la rue Elmwood. La cérémonie débutera à 10 h 45 et se terminera vers midi.

À cette occasion, on commémorera le 70e anniversaire du raid de Dieppe en présence de vétérans et membres actuels du Régiment des fusiliers Mont-Royal. Le chœur des élèves et des musiciennes du Collège Stanislas chanteront pour la mémoire des soldats et des victimes des conflits armés; et le Service de police de la Ville de Montréal participera également à la cérémonie où seront présents plusieurs dignitaires et des officiers des différentes armes.

La mairesse a rappelé l’hommage mensuel que l’arrondissement leur fait lors de chaque séance en utilisant, dans la salle du Conseil de la rue Davaar, la cloche du bateau Outremont, un navire présent lors du Jour J, et dont ce carillon est l’unique élément restant.

Agriculture soutenue par la communauté

Sylvain Fourmanoit est venu parler de la ferme Mélilot, une petite entreprise agricole du réseau ASC (Agriculture soutenue par la communauté) dont il est partenaire depuis 3 ans. « Cette ferme fournit des légumes à 180 familles dont 80 à Outremont. Or la distribution qui dure environ 1h30, le temps pour les partenaires de venir récupérer les légumes, est problématique, pour des raisons légales. » En effet, le zonage ne permet pas ce type d’activité commerciale, même s’il n’y a pas d’échange d’argent. Plusieurs citoyens, Marie-Noëlle et Jean-Christophe Doublet, Andrée Moreau, sont d’ailleurs intervenus au micro sur ce sujet.

Depuis plusieurs mois, cette distribution de légumes s’organise derrière l’église Ste-Madeleine. La saison maraîchère arrive à sa fin, mais il reste encore quelques distributions et le froid est là. Un local intérieur serait le bienvenu. On pourrait en faire un projet pilote dans le sous-sol de l’église, mais les escaliers sont des obstacles au transport des caisses de fruits et légumes.

« Pourquoi pas au CCI, insiste la conseillère indépendante Céline Forget, il y a une rampe inclinée et un stationnement adéquat. Il faut faire ce qu’il faut pour accueillir une ferme qui frappe à la porte de l’arrondissement pour proposer ses produits bio. D’autres suivront. C’est une initiative de développement durable souhaitable. Des locaux sont disponibles avec un zonage adéquat sur Van Horne, par exemple. »

« Afin de résoudre les inconvénients de logistique de transport, de livraison et de distribution, il suffit de trouver un endroit adéquat, dont le zonage ne pénaliserait pas l’activité. Nous sommes en train de valider les options possibles », a répondu le conseil. « D’ici là, nous allons clarifier la situation. Une réponse devrait apparaître au conseil d’arrondissement de décembre. »

Les questions du public

« On ne me remboursera pas mes taxes alors que des fonctionnaires m’ont volé ? », a commenté Serge Larrivée sous la forme d’une question au second degré, en demandant le remboursement de ses taxes au prorata des sommes détournées révélées par la commission Charbonneau.

Dans les propos échangés autour de ce sujet, Marie Cinq-Mars a lâché qu’elle était « inquiète pour la pérennité de l’arrondissement d’Outremont. Des gens qui aspirent à des postes politiques parlent de fusionner certains arrondissements. »

Toujours à propos de la commission Charbonneau, Pierre Lacerte a demandé si la mairesse, le directeur d’arrondissement Pierre Chapuis et les élus de l’ex-équipe Harbour, ancien maire d’Outremont, étaient sur la liste des témoins qui devront se présenter à la commission.

« Non », ont répondu les intéressés. Et Marie Cinq-Mars a ajouté : « on m’a caché beaucoup de choses. Avant 2007, j’ai souvent posé des questions. Les réponses n’ont pas toujours été ce qu’elles auraient dû être ». Selon ses propos, c’est suite à une rencontre avec le maire de l’époque qui demandait d’entériner des dépenses non programmées, qu’elle en a parlé à qui de droit.

« Il y a une chose dont je suis fier sur le dossier du CCI. Dessau Soprin réclamait 2,8M$. Nous avons réduit cette demande à 700 000$. Le centre communautaire intergénérationnel n’est pas un « éléphant blanc »; des centaines de personnes l’utilisent et je ne peux que vous conseiller d’y aller aussi. »

Lampadaires et synagogues

Joseph Réa est venu demander ce qu’il en était des lumières dans une partie de la ruelle entre Laurier et Édouard-Charles où l’on retrouve beaucoup de graffitis. « Malheureusement ces lampadaires sont raccordés au réseau d’Hydro-Québec, et il faut prévoir un an d’attente pour les réparations », s’est désolé Pierre Chapuis.

Claude Gladu voulait savoir où en était le dossier du 1420 Mont-Royal. Avant qu’il prenne la parole, la mairesse a rappelé certaines règles au citoyen, et notamment que tout langage injurieux et obscène était interdit. « On est en train de détruire notre mont Royal avec des condos, a commenté Claude Gladu

«L’arrondissement est saturé de constructions. Avez-vous participé à cette décision ?

– Non, parce que c’est un dossier de l’Université de Montréal, et le recteur serait sans doute la meilleure personne pour vous répondre », a répondu la mairesse.

« Les huit ou neuf synagogues sur le territoire de l’arrondissement respectent-elles les règlements municipaux ?, a demandé Mariclaude Ouimet

– L’une d’entre elles est illégale et fait l’objet d’un procès dont on attend le jugement », a répondu la mairesse.

Selon la citoyenne, elles sont au moins huit ou neuf illégales. « Aucune vérification n’a été faite si je comprends bien ? », a commenté Mariclaude Ouimet.

Site web et soukhots

« Quelles procédures avez-vous suivies pour enlever puis remettre un document officiel sur le site web de l’arrondissement ? », a poursuivi madame Ouimet à propos d’un procès-verbal d’un comité. Le conseil, qui ne semblait pas au courant de la chose, a toutefois répondu que les procès-verbaux des comités ne passaient pas par le conseil. On allait se renseigner.

Léon Gagnon a abordé le sujet des cabanes et des règlements.

« Il y a eu beaucoup d’amélioration, mais j’ai constaté des constructions plus d’une semaine avant et deux semaines après la période d’autorisation.

– Sur les 119 répertoriées cette année, on a relevé deux cas seulement hors la loi. »

Une discussion menée par Céline Forget s’est alors mise en place pour proposer un amendement au règlement afin d’adapter une période évolutive en parallèle entre les calendriers civil et hassidique qui permettrait d’appliquer et respecter le règlement dans les meilleures conditions.

Et pour finir, un groupe de citoyens, Béatrice Cormier, Danièle Desrochers, Arnaud Laramée, par la voix de Mme Dupont-Chalaoui, s’est inquiété d’une dérogation mineure au 20 Elmwood concernant la construction d’un étage supérieur et d’une terrasse à cette adresse. «Nous n’avons jamais été mis au courant de ces travaux qui vont faire obstruction à la vue et la lumière de notre cour et du voisinage.»

Contrats et résolutions

Les élus d’Outremont ont appuyé l’adoption du règlement relatif à la circulation des camions et des véhicules-outils des arrondissements voisins du Plateau-Mont-Royal et de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension conformément à la politique du ministère des Transports du Québec (MTQ)

Le conseil a cédé à la compagnie Roxboro Excavation le droit d’entreposage des neiges usées de l’arrondissement d’Outremont, pour un volume de 80 000 m³ à 1,38 $/m³, pour la saison hivernale 2012-2013, au dépôt des neiges usées Angrignon situé dans l’arrondissement LaSalle.

Montréal-Nord Toyota fournira deux RAV4 (73 866,84 $, taxes incluses).

Dans le cadre d’un contrat d’une durée de trois ans, soit du 1er décembre 2012 au 30 novembre 2015, Av-Tech veillera à l’entretien et la réparation, sur demande, des systèmes de réfrigération, climatisation, ventilation, déshumidification et autres systèmes mécaniques et électroniques dans certains édifices de l’arrondissement (13 102 $, taxes incluses).

Signel Services fournira quatre mini-radars avec afficheurs de vitesse comme mesures d’atténuation de la circulation sur le territoire de l’arrondissement (21 293,37 $, taxes incluses).

Un bail sera conclu avec la CSMB (Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys) pour la location d’un local situé au 500, avenue Dollard, pour y entreposer des archives.

Sifto Canada Corporation assurera la fourniture sur demande de sel de déglaçage des chaussées et des trottoirs pendant la saison hivernale 2012-2013 (250 000 $, taxes incluses).

Le Conseil des élus a enregistré un avis de motion quant à l’implantation d’un projet pilote de stationnement réservant deux cases pour les détenteurs d’un permis de résidants du secteur numéro 6, de 17h à 24h sur l’avenue Champagneur au nord de l’avenue Bernard.

Le Conseil a également enregistré un avis de motion à propos de la mise à jour des tarifs applicables sur le territoire de l’arrondissement et plus particulièrement pour les activités de loisirs.

Les élus ont adopté une modification à la circulation et au stationnement sur une partie de l’avenue McNider, entre l’avenue Villeneuve et le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, suite à la construction d’un trottoir le long du côté ouest.

Le conseil a entériné la nomination de Michel Allen comme directeur du service culture, sports, loisirs et développement social de l’arrondissement d’Outremont. Il occupait les mêmes fonctions auprès de la ville de Sorel. Les élus ont également entériné les modifications apportées à l’organigramme 2012 de l’arrondissement d’Outremont.

Le conseil a procédé à la nomination des membres du comité d’accompagnement Campus de l’Université de Montréal. «Tous les élus sont membres de ce comité alors que d’autres comités n’ont pas la même chance puisque certains élus n’y sont pas invités», a commenté la conseillère indépendante Céline Forget.

Parlant comité et afin de mieux respecter la langue française, les élus ont décidé, sur une recommandation de Pierre Lacerte, de modifier le nom du Comité aviseur d’Outremont sur les relations intercommunautaires en Comité consultatif d’Outremont sur les relations intercommunautaires. Ana Nunès a rappelé que le mot aviseur est accepté en droit, mais le langage courant le tient pour un anglicisme

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!