Gracieuseté Bien malgré lui, Hubert se retrouve à converser avec Timmy, qui insiste pour lui raconter sa visite au zoo.
«Cette année, le théâtre attaque tôt à PGLO», prévient Anne-Laure Abraham, une maman bénévole, membre du « Comité de Parents en soutien à l’Art Dramatique » auprès de l’école Paul-Gérin-Lajoie d’Outremont. « Ceci grâce à l’initiative de deux jeunes passionnés de théâtre en secondaire V, qui présenteront, en duo, Zoo Story, leur adaptation d’une pièce en un acte d’Edward Albe, le 1er novembre à 19h30.

Un parc. Lieu de toutes les rencontres, même les plus improbables, et deux êtres que tout sépare. Bien malgré lui, Hubert se retrouve à converser avec Timmy, qui insiste pour lui raconter sa visite au zoo. S’engage alors un dialogue que d’aucuns qualifieront d’absurde, mais qui nous permettra d’entrer dans l’intimité profonde des personnages et dont la conclusion nous laissera perplexe. Une pièce intemporelle sur l’isolement et la solitude qui questionne notre capacité d’accueillir l’autre.

«En présentant cette pièce en un acte, Nicolas Cliche et Mattis Savard, deux jeunes finissants de la concentration théâtre à l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie d’Outremont, relèvent un défi de taille et nous livre une prestation intense», affirme Anne-Laure Abraham. «Ils se sont lancés dans cette aventure par amour du théâtre et pour le plaisir de travailler ensemble.»

« Hubert, c’est le gars parfait. À première vue, il a tout pour lui : une femme, des enfants, cultivé, une vie aisée. Mais au fil de la pièce, on prend conscience de l’insignifiance de sa vie », explique Mattis Savard qui interprète le rôle d’Hubert.

« Timmy est comme emprisonné dans une cage. La clé pour s’en sortir, c’est d’avoir une relation avec quelqu’un. Le problème, c’est qu’à chaque fois qu’il veut le faire, on le regarde bizarrement », avance pour sa part Nicolas Cliche qui joue Timmy.

«Une rencontre à ne pas manquer…», insiste Anne-Laure Abraham qui ajoute que la contribution à l’entrée est laissée à la libre appréciation des spectateurs. «Les fonds recueillis serviront à financer pour moitié une organisation caritative et pour l’autre moitié la Concentration théâtre.»

Zoo Story, d’après Edward Albee, à PGLO, 475 Bloomfield (entrée par la cour) le 1er novembre à 19h30 (Contribution volontaire)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!