Le centenaire de Mont-Royal sera officiel le 21 décembre. D’ici là, d’autres événements poursuivront la re-visite des cent dernières années entamée en janvier dernier. Mais 100 ans, c’est long… à célébrer. Et il faudra les premiers mois d’un nouveau centenaire tout frais pour parachever cette fête collective. Voici un petit guide pour prolonger la fête.

« Il devait y avoir le Gala des Sports cette semaine », rappelle Suzanne Caron, coordonnatrice de la Société des festivités du centenaire. « Il s’agissait de reconnaître l’importance du sport et d’honorer des Monterois bénévoles ou pas qui y ont participé soit comme athlètes professionnels ou amateurs, soit comme entraîneurs ou organisateurs, des présidents d’associations, des coachs, etc., en invitant des personnalités ayant vécu à Mont-Royal, ou ayant un lien avec notre ville. »

« Mais nous avons changé de formule parce qu’il aurait fallu choisir parmi une cinquantaine de candidatures. Alors que la SFC avait une mission inclusive, nous devenions sélectif. Il fallait trouver une meilleure formule et l’idée d’un livret commémoratif des sports serait plus judicieux pour couvrir les époques, les sports sans distinction. »

« Préparé par le comité de bénévoles, ce livret sera publié début 2013. Des personnalités du milieu, comme Dick Pound, champion olympique de natation originaire de Mont-Royal, semblent prêtes à y joindre leurs témoignages. Cet hommage permettra de reconnaître de manière plus permanente l’importance des sports dans notre communauté et restera ainsi dans le patrimoine de notre ville. »

Le salon des arts du centenaire

Du vendredi 2 au dimanche 4 novembre dans la salle Schofield de l’Hôtel de ville, le traditionnel Salon des Arts, organisé par la Table Ronde sur l’art à Mont-Royal (TRAM) sera l’occasion de célébrer les arts plastiques.

Le concours  »L’âme de ma ville » invitait tous les artistes de Mont-Royal à créer et soumettre une œuvre. TRAM exposera une vingtaine d’entre elles sur lesquelles un jury se prononcera. En parallèle, une exposition rendra hommage à six artistes de Mont-Royal, une autre façon de fêter notre patrimoine artistique et humain.

« Dans la même veine, nos cinq écoles primaires organiseront une exposition d’un jour,  »Ma ville d’hier à demain » le 27 novembre dans cette même salle Schofield, portant sur l’histoire de Mont-Royal à travers les yeux des enfants. Cet événement prendra la forme d’une journée/soirée  »Portes ouvertes » à l’hôtel de ville. Il fait suite à la visite dans chacune des écoles de Daniel Laurendeau, d’Exporail, le musée canadien ferroviaire, et l’un des trois conférenciers de la soirée d’histoire le 11 avril dernier. »

Le grand spectacle du centenaire

« Il aura lieu le mardi le 4 décembre dans l’amphithéâtre de l’École secondaire Mont-Royal (50 Montgomery) sous la direction artistique de L’Arsenal à musique, une compagnie musicale qui a vu le jour chez nous.

« Il s’agit de tourner les projecteurs sur des artistes issus de Mont-Royal lors d’un spectacle varié mêlant la danse, le cirque, les musiques populaire jazz et classique, etc. »’ reprend Suzanne Caron. « Ce spectacle permettra de découvrir des artistes professionnels reconnus ainsi que la chorale d’une église de la Ville et nos étoiles montantes issues des écoles secondaires Pierre-Laporte et Mont-Royal. »

Les festivités de clôture

La journée anniversaire de la fondation de Mont-Royal sera l’occasion d’ouvrir la capsule temporelle enterrée il y a 50 ans, avec pour instruction claire  »À dévoiler le 21 décembre 2012! »

Rendez-vous est donc pris avec la population le vendredi 21 décembre, date anniversaire de la création de la Ville de Mont-Royal, devant l’Hôtel de Ville. « Les Monterois sont invités à se joindre aux membres du conseil municipal pour souligner ce passage d’un premier centenaire vers le prochain. Un moment historique de notre communauté », affirme Alain Côté, responsable des communications de la Ville, et chef d’équipe de cet événement gratuit du calendrier des festivités.

« C’est la dernière journée d’école avant Noël. Les enfants y sont conviés, détaille Suzanne Caron. L’événement est prévu à 9h le matin avec croissants et jus de fruits. Cela devrait clore les festivités du centenaire, mais, comme dit la chanson,  »c’est pas fini »… »

100 ans… et plus !

Kurt Reckziegel est le chef d’équipe de l’opération  »Héritage vivant » : quoi de plus approprié que de profiter de l’année du centenaire pour faire des entrevues avec des femmes et des hommes d’ici, prêts à témoigner de leur vie à Mont-Royal et partager leurs souvenirs. Une façon nostalgique et bienvenue d’enrichir la « mémoire collective » et la création d’un héritage vivant pour Mont-Royal!

« Nous avons actuellement 35 entrevues, auxquelles s’en ajouteront une vingtaine d’autres. Une chronique de ces récits sera publiée dans les pages du centenaire du site web de la Ville, ainsi que dans les journaux locaux, sur une base périodique. »

N’oublions pas le « Vidéo du centenaire », réalisé tout au long de l’année par une équipe de vidéastes coordonnée par Suzanne Caron en personne. Quelques entrevues, des vidéo-clips, les événements, les activités, tout cela se retrouvera sur les pages du centenaire du site web de la Ville et, sans doute, sur un DVD commémoratif en mars 2013.

Portez votre centenaire

Avec le Livret des sports de la SFC, et le livre du Centenaire produit par la Ville, qui verront le jour d’ici 2013, d’autres items permettent de marquer cette page d’histoire.

Les Monterois pourront porter fièrement la casquette blanche sport marquée du logo du centenaire. Une tasse isolante en acier inox brossé trônera sur leur bureau. Et, outil de mémoire par excellence, une clé USB de 4 Go. Entre 5 et 8$, ces articles souvenir sont en vente aux comptoirs de service de l’hôtel de ville et du centre des loisirs (60 Roosevelt).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!