Attendue depuis plusieurs semaines, la campagne électorale est enfin lancée. Partie sur les chapeaux de roues à la fin de la semaine dernière elle a toutefois laissé quelques candidats sur le carreau dès lundi, mais qui ne tarderont pas à rattraper leur retard dans la course.

On tire des lignes dans des locaux où les traces des anciens locataires se voient encore. Les équipes électorales se forment et tentent tant bien que mal de structurer leur mode de fonctionnement. On pousse des bureaux, on installe des chaises, on cherche encore la machine à café et par cette saison de canicule, on livre – beaucoup – de bouteilles d’eau…

Du côté du Parti Libéral du Québec

À Mont-Royal, Pierre Arcand a inauguré lundi soir son local électoral, à la même adresse que son bureau de comté (3400, Jean-Talon Ouest), mais un étage plus haut, en présence d’une brochette de personnalités comme Jacques Dupuis, Philippe Roy, Minh Diem Le Thi, Joseph Daouda, Liz Lehman (EMSB), Howard Liebman (Irwin Cotler), etc., et plusieurs ministres et candidats libéraux : Lise Thériault, Kathleen Weil, Gerry Sklavounos, Yannick Ouellette (Bertrand), Anson Duran (Gouin), Lawrence S. Bergman (D’Arcy McGee), etc.

Dans son discours, le député sortant a réaffirmé sa motivation à défendre les intérêts des citoyens de la circonscription de Mont-Royal en rappelant son bilan dans le comté.

Du côté d’Outremont, le député sortant Raymond Bachand se représente aussi. Son local de campagne est situé au 5056 Côte-des-Neiges, bureau 301 (514 360-1570).

Du côté de Québec Solidaire…

Dès le déclenchement des élections, Marc-André Beauchamp est allé à la rencontre de ses membres et des citoyens de Côte-des-Neiges et Mont-Royal afin de récolter les signatures nécessaires à sa candidature, mais surtout pour discuter des enjeux de la campagne électorale.

Puis, il y a eu un blitz de poses de pancartes thématiques sur l’éducation, le transport électrique, la protection des ressources naturelles et les retraites dignes, ce qui a suscité beaucoup d’intérêts et de discussions auprès des passants.

Pour Outremont, c’est Édith Laperle qui portera les couleurs de Québec Solidaire. Elle et son équipe inaugureront officiellement le local électoral ce jeudi 9 août au 5175, du Parc (coin Fairmount). Sympatisants et bénévoles sont attendus de 17h30 à 19h30 pour «prendre un verre et manger une bouchée dans une ambiance décontractée et la candidate s’adressera aux personnes présentes», annonce-t-on en ajoutant que «la campagne d’Édith Laperle est très active sur Twitter (@elaperle), sur Facebook (www.facebook.com/EdithLaperle) et sur le web…»

Dans un récent communiqué, la candidate Solidaire a déclaré que l’Université de Montréal serait dans sa mire.

Elle compte mobiliser le vote étudiant pour mener une chaude lutte au Parti libéral, dans une circonscription qui inclut deux campus (UdeM et Brébeuf soit plus de 56 000 étudiants.

Du côté de la Coalition Avenir Québec…

Selon François Legault, le chef de la CAQ, «Claude Michaud représente un atout indéniable pour la circonscription de Outremont, le Québec et le parti. Sa connaissance des dossiers et des enjeux économiques montréalais sera mise à contribution (…) pour remettre de l’ordre dans les services publics.» Professionnel de la finance, Claude Michaud cumule une expérience de plus de 25 ans comme banquier d’affaire et chef de direction financière de sociétés. Son collègue pour la circonscription de Mont-Royal s’appelle Stefan Stanczykowski, un jeune avocat de 35 ans qui fait carrière dans l’industrie de la radiodiffusion depuis 2004.

Du côté d’Option Nationale

Professeur de philosophie… et restaurateur, Luc Séguin sera le candidat d’ON pour Outremont, et Guillaume Blanchet, celui de Mont-Royal, un jeune physicien en maitrise avec un solide parcours intellectuel en mathématiques. Gagnant de plusieurs bourses et distinctions, il a plusieurs publications à son actif.

Toujours à Mont-Royal, Theo Kyres a annoncé sa candidature pour l’Union Citoyenne du Québec (UCQ), devenu un parti officiel le 13 juillet dernier. Il termine actuellement son baccalauréat en sciences politiques et en histoire à l’Université Concordia. Théo Kyres souhaite participer au débat public et a l’intention de rencontrer la population de Mont-Royal en offrant une option fédéraliste qui représente leurs valeurs. On peut le contacter par Facebook, Twitter ou courriel (theo.kyres@ucquebec.org).

Pour le Parti Vert, Karolanne Baillargeon défendra ses couleurs dans Outremont et Ken McMurray dans Mont-Royal. Notre rédaction attend toujours une réponse à nos courriels.

Du côté du Parti Québécois…

Dans le même ordre d’idées, si on connait le parcours de la candidate pour Outremont, Roxanne Gendron, coordonnatrice de recherche à l’hôpital Sainte-Justine, et membre de l’exécutif du Parti Québécois d’Outremont, on ne saurait vous en dire plus malgré les nombreux contacts et multiples circuits empruntés pour tenter de la joindre.

Son collègue pour Mont-Royal, André Normandeau s’est fait connaître de lui-même par ses propres moyens lundi matin et a réagi très vite pour répondre à la première de nos questions hebdomadaires sur le conflit étudiant (en page 3 de cette édition). Nous pourrons vous en dire plus à propos de ces deux candidats la semaine prochaine et dès que possible sur le web.

Biographies et communiqués de tous les candidats de tous les partis officiellement déclarés accessibles sur…

http://www.expressoutremont.com

et

http://www.expressmont-royal.com

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus