(Photo: Archives) En raison des travaux, l’entrée de la bibliothèque est temporairement déplacée du côté est de l’édifice près du terrain de l’Église Unie de Mont-Royal au 1800 Graham.
Avant la période de questions du public, le conseil municipal a fait part de quelques annonces lors de sa dernière séance le 24 septembre notamment les aménagements géographiques et horaires de la bibliothèque.

Depuis le 1er octobre et ainsi jusqu’à la fin des travaux, la bibliothèque sera ouverte mais les services seront réduits en ce qui concerne les prêts, les retours, les abonnements et la référence. Par contre, durant cette période et en raison des perturbations dues aux travaux, la bibliothèque ne pourra pas ouvrir ses services de lecture, d’étude ou de consultation internet.

De plus, depuis le 1er octobre, l’entrée de la bibliothèque est temporairement déplacée du côté est de l’édifice près du terrain de l’Église Unie de Mont-Royal au 1800 Graham.

«Il n’y aura donc pas d’animation pendant les travaux», ont expliqué les élus. «Toutefois, l’heure du conte se déroulera à l’Hôtel de Ville du mardi 9 octobre au 13 novembre de 10h30 à 11h pour les 2 à 5 ans et du mercredi 10 octobre au 14 novembre de 10h30 à 10h50 pour les 0 à 24 mois. Une personne accueillera les parents et enfants pour les diriger vers la salle.»

Une distribution de compost aura lieu en libre-service les 6 et 7 octobre, de 9h à 16h, dans le stationnement de l’aréna municipal, au 1050, chemin Dunkirk. La quantité est limitée, et «il est vivement conseillé d’apporter une preuve de résidence, bien sûr, mais aussi une pelle et des contenants rigides. Notez que les sacs de plastique, grands ou petits, ne sont pas appropriés pour ramener du compost», ont ajouté les élus.

Petit rappel : le salon annuel d’Art de TRAM aura lieu du 2 au 4 novembre salle Schofield. D’ici là, le concours « L’âme de ma ville » attendra les œuvres des participants de tous âges jusqu’à cette date.

Une journée de mieux-être pour les aînés

PartÂge, le salon des aînés sera aussi une journée de mieux-être le 11 octobre prochain. L’entrée est gratuite. Organisé de 10h à 14h dans la salle Schofield de l’Hôtel de Ville au 90 Roosevelt, PartÂge procurera toutes sortes de renseignements, conseils et services liés à tous les aspects du vieillissement.

Des séances d’information traiteront de maintien à domicile, de protection financière et juridique, de soins médicaux et pharmaceutiques, d’organisation de déménagements, etc. On y offrira également des consultations gratuites en matière d’évaluation de la glycémie et de santé nutritionnelle, des massages sur chaise, des programme de mise en forme et de maintien physique, des tirages et beaucoup plus! Et un goûter sur place pour ceux qui le souhaitent. Une belle journée santé en perspective pour les aînés de Mont-Royal.

«Quand aurons-nous des nouvelles du livre du Centenaire ?», a demandé Jacques McDonald, président de l’Association municipale de Mont-Royal (AMMR). «D’ici la fin de novembre, a répondu le maire et vous ne serez pas déçu d’avoir attendu. Nous avons pu voir ce que donnerait le produit final, et ce sera vraiment ce qu’on appelle un  »beau livre ».»

Paul Toutounji a demandé de nouveau que la Ville améliore l’éclairage de la piste de jogging et du terrain synthétique. Le conseil l’envisage si la demande populaire le fait savoir aux élus.

Une résidente de la rue de Lucerne a alerté le conseil sur la vitesse excessive sur cette voie et le non-respect des zones scolaires limitées à 30km/h. Des discussions vont reprendre concernant les dispositions à prendre pour cette rue.

Dans le même ordre, Brigitte Mack est intervenue à propos du même souci aux alentours de l’école Saint-Clément Ouest, entre St-Clare et Graham. «Ce n’est pas le circuit Gilles-Villeneuve, a-t-elle déclaré, mais c’est une bombe à retardement jusqu’au jour d’un incident grave. Il faut plus de vigilance près de la maternelle.»

Claude Demers a demandé au conseil s’il y avait à Mont-Royal un règlement interdisant les pitbulls sur le territoire de la commune. «Nous n’avons pas de restrictions à Mont-Royal, mais nous savons qu’il y en a dans les municipalités voisines comme Senneville, Pierrefonds, Roxboro, Lachine, Outremont. C’est un dossier à débattre car plusieurs personnes s’en plaignent depuis l’agression vécue par un Monterois l’an passé.»

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus