L’escrimeur Eamonn Gomez-Perales flotte actuellement sur un nuage. Le Montréalais de 17 ans a mis la main sur rien de moins que trois médailles aux derniers championnats canadiens d’escrime, tenus dans la métropole, à la fin du mois de janvier.

L’athlète a mis la main sur l’argent chez les moins de 17 ans, l’or chez les moins de 20 ans, ainsi que le bronze chez les seniors!

Une récolte qui, on s’y attendait, lui a bien fait plaisir. «J’ai déjà gagné des médailles d’or chez les moins de 15 ans et chez les moins de 17 ans, mais plus tu montes de catégorie, plus c’est satisfaisant. En tout cas, le feeling reste le même», explique l’escrimeur.

Eamonn Gomez-Perales est l’un des rares Québécois à pratiquer le fleuret. «Mon grand-père a fait partie de l’équipe nationale espagnole et mon père a aussi fait de l’escrime», démêle-t-il.

Sur la scène provinciale, Eamonn est classé au troisième rang chez les juniors et au dixième chez les seniors. Sur la scène internationale, il fait partie du top-50 chez les cadets, du top-200 du côté des juniors, et est tout près top-300 des meilleurs escrimeurs seniors.

«Mon rêve ultime serait de participer aux Jeux Olympiques, mais je ne sais pas encore lesquels. C’est un peu ce qui me motive à performer et à m’entraîner», confie l’escrimeur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!