Marie-Pier Gagné / TC Media La mairesse d'Outremont, Marie Cinq-Mars, a discuté de la réforme des arrondissements avec les citoyens.

Les citoyens ont pu prendre connaissance, le 4 novembre, des coupes de services qui pourraient être causées par la réforme du financement des arrondissements. Ils ont refusé catégoriquement de s’y plier.

Des centaines de résidents ont appuyé la mairesse Marie Cinq-Mars, qui dénonce haut et fort la réforme depuis que l’administration Coderre en a fait l’annonce, en juillet.

«Nous avons le souci d’informer adéquatement les résidents de l’arrondissement des impacts qui se feront sentir au quotidien si la réforme va de l’avant, a indiqué d’emblée Marie Cinq-Mars, mairesse d’Outremont, lors de la tenue de cette assemblée publique. L’avenir s’avère plutôt sombre pour nous et il faut tenir les gens au courant des différents développements.»

Devant une salle pleine à craquer, Mme Cinq-Mars a débuté la rencontre en présentant point par point le projet que propose le Comité exécutif de la ville centre. Elle a mentionné plusieurs fois qu’il s’agissait d’une réforme injuste.

«Même s’ils disent le contraire, il n’y a absolument rien d’équitable dans cette réforme, a clamé la mairesse d’arrondissement, applaudie chaudement par les citoyens présents. La preuve: LaSalle voit son budget augmenté de 21,7% sur 10 ans, tandis qu’Outremont voit le sien diminué de 19,3% sur 10 ans. On repassera pour l’équité.»

Couper dans les services
Mme Cinq-Mars ne s’en cache pas: elle n’aura probablement pas d’autres choix que d’augmenter les taxes.

«C’est certain que tous ces changements vont amener une disparité plus grande entre les arrondissements, en plus d’une hausse de taxes et des coupures de services, évoque-t-elle. On ne peut pas faire autrement.»

D’ailleurs, la mairesse et les conseillères d’arrondissement ont présenté au public comment et où il serait possible de couper, pour réduire l’augmentation des taxes.

Parmi ces suggestions, il y avait entre autres la diminution de l’entretien ou la fermeture de certaines patinoires, la suppression des gardiens de parcs, la réduction de la collecte de déchets, la diminution du nombre de plates-bandes fleuries et le non-déneigement des ruelles.

Défusion souhaitée
Ces propositions ont fait sursauter plusieurs citoyens, qui se sont présentés en grand nombre au micro pour faire valoir leur déception.

«Ce sont les valeurs familiales d’Outremont qui m’ont attiré ici, a souligné le citoyen Guillaume Bouthillier. Je trouve que ce serait une grave erreur de couper là-dedans, de couper dans ce qui fait qu’Outremont se démarque des autres arrondissements.»

Mme Cinq-Mars s’est dite tout aussi dérangée par les coupes qui devront être effectuées. «Par exemple, cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir abolir les postes de gardiens de parc et le déneigement des ruelles, a-t-elle défendu. La ville centre me dit que ce ne sont pas des services essentiels parce qu’ils sont uniques à Outremont, mais pour moi, ils le sont. C’est ce qui fait qu’on se démarque, que nos résidents se sentent en sécurité.»

D’autres, comme Mary Sodestrom, Outremontaise depuis plus de 40 ans, ont de nouveau évoqué la possibilité de défusionner.

«Si cette réforme fait perdre à Outremont tout ce qui le rend unique, la meilleure solution ne serait-elle pas de penser à la défusion?» demande la résidente de l’avenue Durocher, recevant du même coup une ovation debout de la part de ses concitoyens.

À ce sujet, la mairesse Cinq-Mars a tenu à rappeler que le gouvernement a souvent mentionné qu’il ne s’agissait pas d’une solution envisageable. «Je m’engage toutefois à vous représenter et faire valoir votre opinion auprès des personnes concernées», a-t-elle affirmé, en soulignant également qu’aucune coupe budgétaire ne serait faite sans avoir préalablement consulté les citoyens.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!