Sylvain Gagnon Jean-Jacques Revel lance son premier CD intitulé Paradis Intérieur lors de son spectacle ce samedi 10 novembre à 20h au Studio-théâtre de la Place des Arts.
Paradis intérieur est le titre de son premier CD qui sort aujourd’hui. Monterois d’adoption, Jean-Jacques Revel en fera le lancement lors d’un concert samedi soir à la place des Arts.

Vous êtes vous déjà rendu compte que vous chantiez en jardinant ? Passionné d’horticulture, c’est ce qui arrive à Jean-Jacques Revel depuis sa tendre enfance à Menton, sur la Côte d’Azur, reconnue comme la Ville des Jardins. Jean-Jacques Revel créait des fleurs en se chantant des chansons et apprivoisait lentement l’écriture de chansons qui parlent d’amour et de fleurs.

La scène, il l’a apprise «sur le tas» comme il dit, en faisant bals, récitals et galas dans le Sud de la France puis peu à peu à Paris. Il chantait de tout. Beaucoup de Nougaro, du Jonasz, du Gainsbourg, ses compatriotes, et bien d’autres, des américains aussi. Le métier s’est installé.

Cet amour croisé pour la chanson et l’horticulture l’aura amené à s’inscrire presque simultanément, à l’École nationale d’horticulture de Montreuil dans la région parisienne et à l’École américaine de musique moderne de Paris. Ça, et le Conservatoire Maubel, dirigé par Alice Dona, qu’il a fréquenté pendant 2 ans, c’est avec beaucoup de bagages quand il débarque à Montréal il y a un peu plus de deux ans déjà.

Auteur, compositeur et interprète, tout nouveau sur la scène québécoise, Jean-Jacques Revel s’est rapidement entouré d’un groupe de musiciens dirigé par Denis Hébert, avec qui il a enregistré une quinzaine de chansons en 2011.

Quelques-unes de ces chansons, des collaborations d’auteurs québécois tels que Jean-Guy Prince, Pierre-René de Cotret et Diane Audet, et les compositeurs Luc De Larochelière et François Dallaire.

Il a pu présenter son spectacle dans plusieurs petites salles à Montréal et à Québec depuis le début de 2012. Son répertoire s’est enrichi de plusieurs nouveaux titres qu’il a développés dans une formule en duo avec son complice et pianiste Denis Hébert et qu’on a pu voir tout l’été sur la terrasse du Sofitel-Montréal dans une formule «Jazz au jardin» qui a si bien fonctionné qu’il y sera de retour fréquemment les jeudis au cours de l’hiver.

C’est à la fin du mois d’août 2012, qu’il a enregistré trois nouvelles chansons et en a retouché trois autres de celles réalisées en 2011. Il a confié la réalisation de cette nouvelle carte de visite musicale à Richard Bélanger, reconnu pour son travail avec Jean-Pierre Ferland et Renée Claude entre autres.

Toujours sous la direction musicale de Denis Hébert, il s’est aussi assuré la participation de Francis Covan à l’accordéon et de Stéphane Tellier aux guitares qui ont rejoint Alain Picotte et Yvon Plouffe de vieux complices, à la basse et à la batterie.

Intitulé Paradis Intérieur, ce bouquet de chansons, tantôt sérieuses, tantôt teintées d’humour, est un avant-goût d’un premier album qui verra le jour en 2013. Il lance et interpréte ce CD en spectacle ce samedi 10 novembre à 20h au Studio-théâtre de la Place des Arts.

(M.J.-F.)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!