(Archives/TC Media) L'arrondissement d'Outremont a confirmé que le début des travaux de l'aréna au CCI aura lieu en septembre prochain.

L’arrondissement d’Outremont a confirmé, le 9 mars, que les travaux de réfection de l’aréna du Centre communautaire intergénérationnel (CCI) débuteront en septembre, lors d’un point de presse.

«L’aréna est actuellement sous respirateur artificiel. Tout est désuet et il faut intervenir promptement», a déclaré le directeur des sports et des loisirs d’Outremont, Michel Allen. Lors de la rencontre, le directeur a exposé des raisons qui obligent l’arrondissement de commencer la réfection de l’aréna en septembre.

Tentative d’accommodement échoué
Afin de réduire à seulement une demi-saison la fermeture de l’aréna, l’idée de travailler sur les équipements de la salle mécanique, à l’extérieur de l’aréna, avait été proposée. Étant donné qu’il a été confirmé qu’il sera impossible de retirer ces éléments en dehors de l’aréna, la durée des travaux ne pourra être écourtée.

Par ailleurs, le scénario proposé par des instigateurs d’une pétition en ligne proposant d’entamer le début des travaux au printemps 2016 a aussi été considéré. Il n’en demeure pas moins que la fermeture de l’aréna s’étale sur un minimum de 330 jours. En fait, la principale raison de la durée totale des travaux est que la dalle de l’aréna a besoin d’être refaite. L’aréna du CCI est le troisième endroit, à Montréal, où cette intervention est nécessaire.

Coûts plus élevés pour 2016
Ce sont près de 40 glaces de 34 arénas sur l’île de Montréal qui nécessitent d’être adaptées aux nouvelles normes environnementales d’ici 2020. Attendre à l’année prochaine pour commencer les travaux, selon Biagio Zilembo, de la gestion et de la planification immobilières de la Ville de Montréal, équivaut à exposer l’arrondissement à plusieurs risques.

D’abord, celui de ne pas être en mesure de trouver un contracteur disponible à intervenir pour la gestion des travaux alors que d’autres arénas vont entamer la réfection de leurs sites d’ici là. En effet, «il n’y en a pas beaucoup de contracteurs qui font ce type de travail», souligne-t-il. Ce qui pourrait retarder le début des travaux de l’aréna du CCI.

De plus, quand la demande dépasse l’offre, les coûts augmentent parallèlement, ajoute M. Zilembo. Sans compter que l’inflation de l’année prochaine fera augmenter à elle seule les dépenses relatives au rajeunissement de l’aréna, a-t-il mentionné.

Ententes avec d’autres arrondissements
L’arrondissement a réussi jusqu’à présent à aller chercher 24 heures de disponibilité dans d’autres arénas pour les équipes sportives de l’arrondissement. Ce sont près de 13 arénas qui ont accepté de prêter leur glace jusqu’à présent. Des arénas notamment à Westmount, Ville de Mont-Royal, Ville-Marie, Parc-Extension, St-Michel, Rosemont-La Petite-Patrie. M. Allen reconnaît que c’est de la «gymnastique» que devront effectuer les parents des jeunes patineurs afin de les amener à leurs pratiques.

Une fois les travaux complétés, il sera possible pour l’aréna de demeurer ouvert à l’année longue, signale Michel Allen. Cela sera déterminé en temps et lieux selon les besoins des citoyens.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!