Collaboration spéciale /Dom Bernier Le porteur de ballon des Carabins de l’Université de Montréal, Sean Thomas Erlington, lors de la finale de la Coupe Mitchell contre les Gryphons de Guelph.

Bien que les Carabins de l’Université de Montréal se retrouvent devant  «un gros défi» en disputant leur titre de champions canadiens contre les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), en finale de la Coupe Vanier, l’entraîneur-chef, Danny Maciocia assure qu’il ne changera en rien la routine de ses joueurs.

«C’est cette routine qui nous a permis de se rendre jusque-là. Alors nous n’aurons pas plus de réunions, pas plus de pratiques, soutient Maciocia. Je n’ai pas besoin de les motiver davantage cette semaine puisque le message passe depuis le début.»

Pour l’entraîneur, gagner la Coupe Vanier deux années de suite prouverait que le football au Québec est en très bonne santé. «Le pays au complet va nous regarder et j’espère que tout le monde sera impressionné par le niveau du football de notre province.»

Ultimement, cette victoire donnerait même aux jeunes joueurs de football du Québec «une autre option [que le Rouge et Or]», lance Maciocia.

«On ne change rien»
Pour l’entraîneur, il n’y a aucun doute que les Bleus joueront à leur meilleur niveau lors de leur deuxième finale consécutive de football universitaire canadien, et ce, en grande partie grâce à leur calme et leur grande maturité lors des matchs décisifs.

«L’approche des Carabins cette semaine ressemble à celle que  nous avons utilisé pour la Coupe Mitchell, annonce Maciocia. Nous sommes encore face à une équipe que nous connaissons très peu, alors nous sommes en train de les étudier pour préparer nos joueurs et leur donner un plan de match».

Les Thunderbirds de UBC ont battu les X Men de St-Francis Xavier par la marque de 36-9 samedi en Colombie-Britannique dans le cadre de la Coupe Uteck. «Leurs demis défensifs sont très bons,  leur attaque, leur quart-arrière et leurs receveurs se démarquent aussi», précise Danny Maciocia.

«Le premier quart sera très important. Il faudra déterminer ce que l’on veut faire du côté défensif, à l’attaque et sur les unités spéciales. Il faudra comprendre rapidement le plan de match de l’autre équipe. Le plus important c’est que cela ne nous prenne pas trois quarts pour le faire», insiste l’entraîneur des Bleus.

Ne rien prendre pour acquis
Le défenseur Junior Luke, qui a sauvé le match à quelques secondes de la fin contre le Rouge et Or en finale de la Coupe Dunsmore et qui a été nommé joueur du match au stade Alumni de Guelph samedi, affirme être fier de deux dernières victoires de l’équipe, mais aussi, ne se laisser en rien influencer par celles-ci.

«Le lendemain du match, je regardais les enregistrements de UBC, lance Junior Luke. On a bien joué à la Coupe Mitchell parce qu’on était prêts. Puisque c’est la Coupe Vanier je crois que les Thunderbirds le seront vraiment aussi, alors je me concentre sur leurs forces depuis dimanche. Je crois que ce sera un match physique qui va se jouer dans les détails.»

À la suite de la finale de la Coupe Dunsmore, Maciocia et ses joueurs affirmaient ne rien connaître de leurs futurs adversaires les Gryphons de Guelph, mais samedi dernier, ils ont fait la preuve que leur préparation dans de telles circonstances était efficace. Les Bleus n’ont laissé aucun répit aux Gryphons, alors qu’ils ont conservé une avance pendant tout le match et inscrit un score final de 25 contre 10, pour remporter la Coupe Mitchell.

L’équipe déjà fière de s’être rendue jusque-là affirme que la finalité du match de samedi pourrait avoir de belles conséquences. «Les gens croyaient que l’on ne pourrait revenir et accomplir ce que nous avons réussi l’année dernière, alors cette victoire serait vraiment significative», lance Junior Luke en souriant.

Les Thunderbirds de UBC ont terminé la saison régulière  au 6e rang du Sport interuniversitaire canadien (SIC), avec 6 victoires, 2 défaites et 134 points d’inscrits. Les Carabins se trouvent au 4e rang du même classement avec le même nombre de défaites et de victoires et 216 points cumulés.

La première pratique des Carabins aura lieu lundi soir. L’équipe se rencontrera trois fois sur le terrain avant la finale du 28 novembre au Stade Télus de l’Université Laval, à Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!