Yves Provencher/Métro Hélène David

La députée d’Outremont, Hélène David, se réjouit de conserver son titre de ministre de la Culture et affirme avoir beaucoup d’ambitions pour la suite de son mandat.

Élue pour la première fois aux dernières élections générales, Mme David est comblée de poursuivre tout ce qu’elle a entrepris depuis qu’elle a été nommée ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, en avril 2014.

«Nous désirons présenter les travaux sur la nouvelle politique culturelle du Québec», souligne Mme David, qui consultera les citoyens et les milieux culturels dans ce dossier.

La première et unique politique culturelle du Québec a été rendue publique en 1992 par la ministre responsable de la culture de l’époque Liza Frulla.

«Avec tous les changements qu’imposent les nouvelles technologies, il est temps de la mettre à jour, souligne-t-elle. Mais ce n’est pas une mince tâche que de déterminer ce que l’on désire en culture pour les 20 prochaines années au Québec.»

Par ailleurs, Mme David souhaite achever la modification du Règlement sur la langue d’affichage des marques de commerce, qu’elle décrit comme un dossier complexe. Elle prévoit aussi travailler sur d’importants plans de conservation de sites patrimoniaux et sur le patrimoine religieux du Québec.

La parité homme-femme
Selon Mme David, les nouvelles acquisitions du Conseil sont symbole d’adaptation. La députée provinciale sera désormais entourée de 11 femmes au Conseil des ministres, trois de plus qu’auparavant.

«Plus on en parlera, plus on se questionnera sur la question, moins on sera étonné de voir plus de femmes en politique, lance-t-elle. Je reprends les mots du premier ministre, mais le plus beau ce sera lorsque l’on ne soulignera même plus que ce sont des femmes.»

Avant de se lancer en politique, Mme David était vice-rectrice aux relations internationales, à la Francophonie et aux partenariats institutionnels à l’Université de Montréal. Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en psychologie clinique, elle est l’auteure de plus d’une centaine de publications et a aussi enseigné à l’UdeM.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!