Félix O.J. Fournier/TC Media Avant l'incendie, le concessionnaire Decarie Motor n'avait été victime que d'une seule tentative de vol dans les quatre dernières années.

Le concessionnaire Décarie Motors, situé sur la rue Bougainville à Ville Mont-Royal, a été victime d’un incendie de nature suspecte, au cours de la nuit du 12 mars. Les dommages, majoritairement causés à des voitures de luxe, sont évalués à plus de 50 000$ et aucun suspect n’a été arrêté pour le moment.

Neuf véhicules, parmi lesquels se trouvaient des automobiles de marque Jaguar, Land Rover et Aston Martin, ont été impliqués.

«Certains de ceux-ci ont été retrouvés avec le réservoir d’essence ouvert, dont un linge dépassait», indique Caroline Chèvrefils , porte-parole du Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

01_feu_JAGUAR4

Une voiture a été complètement détruite par les flammes et deux véhicules à proximité ont également été endommagés avant que les pompiers ne parviennent à maîtriser le brasier. L’une d’entre elles appartenait à un client.

Un seul suspect
Alors que l’enquête se poursuit pour retrouver le malfaiteur, la direction de l’entreprise ne voit aucune raison d’avoir été ciblée par des vandales.

«À ma connaissance, nous n’avons aucune raison d’avoir des ennemis, soutient le directeur des opérations  fixes, Carsten Schweers. Nous n’avons pas de plainte du voisinage et nous n’avons pas fait de mise à pied récemment. Je travaille ici depuis 4 ans, et c’est la première fois que nous faisons face à une menace importante.»

Les images tournées par les caméras de surveillance ont été remises à la police, et ont permis de constater qu’un seul suspect avait réalisé les actes de vandalisme.

«Est-ce une initiation à un gang de rue? Un individu qui voulait dénoncer le luxe et le capitalisme? Dans l’univers de la voiture, c’est sûr qu’il y a parfois des clients mécontents. Toutes les hypothèses sont possibles», ajoute M. Schweers. Un symbole «Anarchie» a notamment été peint en rouge sur le mur arrière du commerce.

02Anarchie_Jaguar

Plusieurs objets incendiaires ont été trouvés sur les lieux, selon le SPVM.  Personne n’a été blessé et il n’y a eu aucun témoin.

Pour l’instant, la police ne cible aucun suspect. Aucune arrestation n’a été effectuée.

Il y a quelques années, le concessionnaire avait été victime d’une tentative infructueuse de vol de roues. Il est le seul à vendre des voitures de marque Jaguar et Land Rover sur l’île de Montréal.

L’enquête a été transférée à la section des incendies criminels du SPVM.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!