Gracieuseté Barbara Lapointe veut un programme de stérilisation à l'égard des chats errants à Ville de Mont-Royal.

En vue de l’élection partielle du district 5, qui vise à trouver un remplaçant au conseiller indépendant démissionnaire Louis Dumont, TC Media a posé trois questions à chacun des candidats. Chaque semaine, les réponses de l’un d’entre eux seront présentées.

 Pourquoi vous présentez-vous comme conseillère municipale?

 J’ai toujours eu à coeur le bien-être de notre communauté depuis que je me suis établie à Ville Mont-Royal en 2006. J’ai choisi de m’impliquer bénévolement dans l’école publique du quartier, tant au sein du comité de civisme et sécurité, au Conseil d’établissement à St-Clément ou comme coordinatrice et responsable du Trottibus.

Au cours des cinq dernières années, j’ai collaboré avec notre conseil municipal, entre autres, à faire adopter une nouvelle politique animalière qui a été mise en application en 2015. De plus, je participe régulièrement aux réunions du conseil municipal.

Me présenter comme conseillère indépendante et non partisane à l’élection partielle est l’évolution naturelle de mon cheminement communautaire. Je veux m’assurer que toutes les voix soient entendues lorsque des décisions qui sont prises par le conseil touchent directement la vie de mes concitoyens.

Si vous étiez élue, quelle serait votre priorité?

Personnellement, j’apprécierais énormément que Ville Mont-Royal se dote d’un centre sportif. Toutefois, vu l’ampleur des coûts, je souhaiterais une consultation publique afin que tous les électeurs puissent se prononcer sur les différents scénarios de financement possibles de ce projet ainsi que sur leurs impacts financiers.

Si je suis élue, je m’engage à consacrer au moins une heure par semaine à recevoir en personne les résidents et à prendre note de leurs préoccupations et partager leurs points de vue avec les autres membres du conseil.

 Que pensez-vous du fait que le conseil municipal ne soit composé que d’un seul parti?

Personne n’aime voir la dominance unilatérale d’un seul parti au conseil municipal. Les gens aiment voir la démocratie. Ils aiment voir la transparence. Les membres du conseil actuel sont du même parti politique et votent en bloc, sans jamais poser la moindre question en public. Il n’y a aucun débat, aucun échange d’idées. Un conseil municipal composé d’un seul parti n’est pas ma conception de la démocratie. C’est pourquoi il est nécessaire qu’il y ait au moins une personne indépendante et non partisane au sein du conseil actuel. Une personne qui prendra la parole pour faire valoir les intérêts de la communauté.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!