Gracieuseté – Parcs Canada/Alexandre Choquette Nicholas Roquet de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le maire Philippe Roy.

Après près de neuf ans d’attente, la Ville de Mont-Royal s’est enfin vu remettre une plaque commémorative de la part du Gouvernement du Canada, le 25 mai, afin de souligner son importance historique nationale.

«C’est un magnifique hommage qui est aujourd’hui rendu à notre communauté, a indiqué le maire Philippe Roy. Il s’agit assurément d’une occasion de réjouissance pour tous les Monterois, de même que d’une marque visible de notre succès au terme des cent premières années de notre histoire.»

En 2008, VMR a été déclarée officiellement lieu historique par le gouvernement canadien, faisant suite à une demande faite en 2005 par la ville qui souhaitait souligner le centième anniversaire de la municipalité.

La plaque d’attestation, toutefois, semblait s’être perdue en chemin. «On a beau écrire à l’organisme fédéral responsable du dossier, il y a toujours des réponses très loufoques, mais Parcs Canada ne vient jamais nous porter la plaque. Ce dossier est rendu une blague à l’hôtel de ville», expliquait le maire à TC Media en septembre dernier.

«Mont-Royal est un exemple exceptionnel de ville planifiée au Canada et atteste de l’influence des architectes paysagistes sur l’urbanisme dans la planification à long terme. Par la qualité de sa réalisation et son intégrité élevée, la Cité-Modèle représente une remarquable synthèse des courants urbanistiques innovateurs en vogue au début du XX<V>e<V> siècle», souligne Parcs Canada par voie de communiqué.

La plaque commémorative sera installée à la Place du centenaire au cours des prochains jours.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!